Home 5 Actualités 5 Haïti : Un organisme de droits humains responsabilise l’ex-député Lumérant dans les violences poste-électorales à Grand-Goâve

Haïti : Un organisme de droits humains responsabilise l’ex-député Lumérant dans les violences poste-électorales à Grand-Goâve

Le réseau national de défense des droits humains (RNDDH) a présenté  à la fin de la semaine écoulée  son rapport d’enquête sur les violences post-électorales à Grand-Goâve, rapport dont les conclusions ont mis ces violences sous la responsable de l’ex-député Jean Marcel Lumérant candidat à sa propre succession battu au second tour des élections.

Selon ce rapport, la situation de violence et de tension qui prévaut à Grand-Goâve est l’œuvre du candidat à la députation contestataire Jean Marcel Lumérant, de ses partisans et sympathisants qui ont « juré de mettre la ville à feu et à sang plutôt que d’accepter la victoire du candidat Joseph Franck Laporte ».

L’organisme de défense des droits humains a exigé que l’action publique soit mise  en mouvement à l’encontre de Jean Marcel Lumérant, ses partisans et sympathisants impliqués dans les actes de violence à Grand-Goâve.

L’ex-député Jean Marcel Lumérant défait au second tour du scrutin a rejeté d’un revers  de main son implication et celle de ses partisans dans ces actes de violence enregistrées à Grand-Goâve. M. Lumérant qui s’est dit étonné du résultat de  l’enquête du  RNDDH a dénoncé ce qu’il appelle une machination politique visant à ternir son image.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *