Home 5 Actualités 5 Haïti-Constitution de 1987 : 24 ans après…
constitution

Haïti-Constitution de 1987 : 24 ans après…

constitutionCe mardi 29 mars 2011 marque le 24e anniversaire de la Constitution haïtienne de 1987. A l’occasion, observateurs, spécialistes en droit constitutionnel et simples citoyens ont insisté sur la nécessité d’amender la charte fondamentale du pays. Certains ont même appelé les nouveaux dirigeants à faire de l’amendement de la Constitution une priorité.

La constitution haïtienne du 29 mars 87 n’a jamais été appliquée à la lettre, observe Me Monférier Dorval, professeur de droit constitutionnel, estimant que les autorités du pays agissent souvent au non-respect de la constitution. Il a regretté qu’aucun mécanisme de respect et de recours constitutionnel n’ait été institué par la charte fondamentale.

A l’occasion du 24e anniversaire de la loi mère ce mardi 29 mars 2011, le professeur Monférier Dorval a proposé aux nouveaux dirigeants de faire de l’évaluation de la constitution une priorité.  

Pour sa part, le Secrétaire exécutif de la plateforme des organisations haïtiennes de défense des droits souhaite que les nouvelles autorités du pays prennent à cœur le dossier de la constitution.      

Même si dans le cadre de la liberté d’expression beaucoup de progrès ont été fait, analyse Anthonal Mortimé, mais dans d’autres domaines la constitution de 87 est piétinée.

M. Mortimé note par exemple la dépendance du pouvoir judiciaire, le blocage de la décentralisation et la commission de conciliation, instance chargée de gérer les crises institutionnelles. Il déplore que les institutions n’obtiennent jusqu’à présent leur autonomie.

De son côté, le coordonnateur de l’OPL [Organisation du peuple en lutte] dit appuyer toute démarche concernant l’amendement de la constitution du 29 mars 1987. Insistant sur le fait que la constitution n’ait pas été appliquée dans toute son intégralité, Edgard Leblanc Fils reconnait toute de même que la charte nationale a ses faiblesses.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *