Home Actualités La Mission Conjointe OEA – CARICOM continue ses activités à Haïti
Actualités - mars 29, 2011

La Mission Conjointe OEA – CARICOM continue ses activités à Haïti

La Mission d’Observation Électorale Conjointe (MOEC) OEA/CARICOM maintiendra une présence dans les 11 départements électoraux d’Haïti jusqu’à la proclamation des résultats définitifs le 16 avril prochain, malgré le départ de plus de 160 observateurs.

Les observateurs de la MOEC sont présents dans le Centre de tabulation des votes (CTV) 24 heures sur 24 depuis le début de cette étape le 21 mars 2011. Les observateurs y surveillent les nouvelles procédures mises en place pour le traitement des procès-verbaux et l’application des critères de vérification de ces derniers pour garantir l’intégrité et la transparence du processus de la tabulation. La MOEC prend note du renforcement de la capacité de l’Unité de Contrôle Légale (UCL) qui compte désormais 16 avocats dont la tâche est de déterminer la validité des procès-verbaux soumis à leur attention. La Mission a remarqué que, par rapport au premier tour, une quantité plus importante de procès-verbaux ont été acheminés vers l’UCL. La Mission conjointe rappelle aux acteurs impliqués et aux citoyens haïtiens qu’il est essentiel que la vérification soit faite de façon rigoureuse, en stricte conformité avec les critères établis et publiés par le CEP. Ceci permettra de publier des résultats préliminaires fiables.

La Mission est préoccupée par les déclarations émanant des équipes de campagne et des alliés des candidats présidentiels et législatifs concernant les tendances du scrutin du 20 mars. En créant des attentes chez leurs partisans et sympathisants qui pourraient ne pas être fondées, les annonces prématurées de victoire sont nuisibles à l’ordre public et au bon déroulement du processus électoral.

La MOEC rappelle à tous les candidats, présidentiels et législatifs, et à leurs équipes de campagne et alliés que toute information disponible sur l’issue du scrutin est partielle et que la tabulation des votes qui se fait actuellement devrait aboutir à la publication des résultats préliminaires le 31 mars prochain. La Mission comprend l’impatience des candidats pour connaître les résultats. Cependant, elle rappelle aux deux candidats présidentiels en particulier que l’un d’entre eux sera élu Président(e) de la République et, en tant que tel, sera responsable de la bonne marche des institutions et du maintien de l’ordre public. Par conséquent, ils devraient, dès maintenant, démontrer le sens de responsabilité éclairé dont ils devront faire preuve en arrivant au timon des affaires de la République en faisant appel à leurs équipes et sympathisants d’attendre la publication des résultats préliminaires, de se garder de créer des fausses attentes et de respecter le verdict des urnes.

La Mission déplore également les actes d’intimidation qui ont suivi les élections et qui résultent de tensions entre les candidats aux législatives dans certaines localités. La Mission appelle tous les leaders politiques, les forces politiques et leurs sympathisants à contribuer au maintient d’une atmosphère calme et paisible en attendant la publication des résultats préliminaires du deuxième tour des élections présidentielles et législatives.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *