Home 5 Actualités 5 Emmanuel Jean-Francois, l’étudiant retrouvé mort à Delmas 30, aurait fait de la prison pour kidnapping.

Emmanuel Jean-Francois, l’étudiant retrouvé mort à Delmas 30, aurait fait de la prison pour kidnapping.

La vérité où est-ce qu’elle est? D’autres informations concernant Emmanuel Jean-Francois, le jeune homme de 29 ans dont le cadavre a été retrouvé mercredi sur un terrain vague à Delmas 30.  Selon une source digne de foi, Emmanuel Jean-François a été arreté par les forces de l’ordre le 10 janvier 2008 sous l’accusation de malfaiteurs et d’implication présummée dans l’enlèvement de Malara Saint-Fleur.  Il a été auditionné par le parquet de Port-au-Prince, 6 jours plus tard soit le 16 janvier 2008. Son la même source, le jeune homme aurait passé près de 8 mois en prison, après quoi il s’est retouvé en liberté.

    Pour le cas de kidnapping mentionné, Emmanuel et ses acolytes, selon la même source policieres avaient réclamé des parents de la fille de 19 ans victime de ce rapt une rançon de 250 mille gourdes. Une fois la rançon obtenue la fille a été libérée.   

    Emmanuel Jean-Francois qui habitait Petite Place Cazeau avait laissé sa maison dans la soirée du mardi 9 juin pour ne plus rentrer. C’est le lendemain que la police avait retouvé son cadavre à Delmas 30   

    Après constat d’un juge de paix de la commune de Delmas, Maitre Dorsainvil Edwidge, le corps a été transporté à la morgue de l’Hopital de l’Universite d’Etat d’Haiti. Lors de ce constat, rien n’avait permis à la police et à la justice d’identifier Emammnauel Jean-Francois comme un étudiant de l’Institut Supérieur de Communication et de Langue Française, l’Iscof.    

    Interrogée sur les faits reprochés à Emmenauel Jean-Francois, Marie-Ange Denis, soeur de la victime dément, mais pas totalement. Elle reconnait que son frère avait fait de la prison pendant l’année 2008 à cause qu’une jeune fille, à l’epoque, sa petite amie, s’était retirée chez lui pendant quelques jours afin de faire croire à ses parents qu’elle a été kidnappée. La fille voulait sous-tirer de l’argent à ses parents, a soutenu Marie-Ange Denis. Ce qui fut fait.     

    Cependant, une source policière retient toujours la thèse de kinapping.    

    Marie Ange Denis indique qu’à la morgue de l’Hopital de l’Université d’Etat d’Haiti, elle a pu identifier le corps de son frère. Mais dans quel état ? Elle affirme avoir constaté que le cadavre d’Emmanuel Jean-François avait un trou à la tête, pas d’autres indices. Sauf un médecin légiste pourra fournir plus d’explications apès une autopsie.◘ 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *