Home Actualités Haïti-Elections : Qui donne les résultats?
Actualités - décembre 5, 2010

Haïti-Elections : Qui donne les résultats?

Alors que les résultats préliminaires du double scrutin présidentiel et législatif du 28 novembre 2010 en Haïti doivent être publiés le mardi 7 décembre, les pressions se poursuivaient ce week-end sur le Conseil électoral provisoire (CEP), la seule instance chargée à cette fin.

Au cours du week-end deux réunions se sont tenues au Palais national (le siège présidentiel) entre le Président René Préval et la Communauté internationale autour de ces résultats.

Selon ce qu’a confié une source à Scoop FM, le représentant du Secrétaire général de l’Onu en Haïti et chef civil de la Minustah, Edmond Mulet, aurait fait une visite surprise au centre de tabulation à la Sonapi, au nord de Port-au-Prince, en vue d’exhorter les responsables à ne pas tabuler les procès verbaux jugés ‘’suspects’’.

Lors des réunions au Palais national, le chef de la Mission des nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) a brandi certaines menaces pour forcer le CEP à publier des résultats respectant le ‘’vote populaire’’.

Mais, le Président René Préval a exhorté le Conseil électoral à publier les résultats collectés au centre de tabulation et non ceux souhaités par le représentant de Ban Ki-moon dans le pays, Edmond Mulet.

« Le CEP est la seule instance chargée de publier les résultats des élections. En aucun cas, la communauté internationale ne peut demander de publier des résultats contraires au procès verbaux qui sont arrivés au centre de tabulations », aurait déclaré le chef de l’Etat qui supporte la candidature de Jude Célestin (INITE) à l’élection présidentielle.

Jusqu’à dimanche, tous les secteurs qui ont participé aux élections restaient sur leur position initiale.

Entre temps, Mirlande Manigat du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP, l’un des candidats mieux placés pour remporter la présidentielle, et le Collectif pour le renouveau haïtien (Coreh) qui supporte sa candidature multipliaient les réunions avec d’autres formations politiques dans la perspective de nouvelles alliances pour le second tour.

Selon certaines informations, Mirlande Hyppolite Manigat serait qualifiée pour un deuxième tour de l’élection présidentielle haïtienne. Ce pourrait être avec Jude Célestin ou Joseph Michel Martelly.

Toutefois, suivant d’autres informations, si les procès verbaux sont tabulés tels qu’ils sont arrivés au centre de tabulation sans tenir compte des fraudes, Jude Célestin pourrait être élu président d’Haïti dès le premier tour.

Dans la foulée, à Port-au-Prince comme dans des Villes de province les manifestations pour demander l’annulation du scrutin se poursuivent. Ce dimanche à l’appel d’une douzaine de candidats à la présidence, des membres de la population haïtienne partageant cette position doivent investir les rues de la capitale pour la deuxième fois, après une première manifestation vendredi.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *