Home 5 Actualités 5 Haïti-Elections : Le Forum Economique du Secteur Privé haïtien prêt à dénoncer toute manipulation du vote de la population

Haïti-Elections : Le Forum Economique du Secteur Privé haïtien prêt à dénoncer toute manipulation du vote de la population

Le Forum Economique du Secteur Privé d’Haïti (FESPA) s’est dit prêt à « dénoncer tout résultat qui, selon les évidences, ne refléterait pas la vérité des urnes ». Dans une correspondance rédigé après analyse de la conjoncture découlant de la journée électorale du 28 novembre dernier et adressé le 5 décembre 2010 aux Conseils d’administrations des Membres du Forum, le Comité Exécutif du FESPA a averti que le Forum  ne « cautionnera pas un processus électoral qui ne refléterait pas, en finale, la volonté réellement exprimée des citoyens ou serait entaché d’irrégularités ou de manipulations frauduleuses significatives ». Nous publions in extenso la correspondance.

DU : Comité Exécutif du Forum Economique du Secteur Privé

AUX : Conseils d’Administration des Membres du Forum

DATE : 5 Décembre 2010

Objet : Conjoncture née de la Journée Electorale du 28 Novembre 2010

Le Comité Exécutif du Forum Economique du Secteur Privé, organisation regroupant les principales chambres de commerce, institutions ou associations patronales et d’importantes entreprises du pays, tient par la présente à informer l’ensemble de ses membres que, face à la détérioration du climat électoral au cours de la journée du 28 novembre dernier, il s’est réuni en urgence pour évaluer et mieux comprendre la situation. Le Forum a immédiatement engagé des conversations avec les principaux candidats à la présidence, avec les autorités politiques nationales et la communauté internationale, en vue de se faire une idée complète des informations disponibles. Notre position initiale, exprimée de façon claire et responsable à ces différentes personnalités, était de ne pas demander, de façon prématurée, l’annulation du processus électoral sans avoir fait une évaluation objective de l’ampleur des problèmes et irrégularités ayant marqué le déroulement des opérations, vu les conséquences que pourrait avoir un tel chambardement sur l’avenir du pays.

Le Forum est conscient que seul un gouvernement élu selon le voeu de la majorité sera capable de garantir un climat serein et propice à l’épanouissement collectif. Le Forum reste profondément convaincu de l’importance capitale d’élections libres, honnêtes et transparentes, permettant le renouvellement périodique de nos responsables politiques sur la base des choix individuels de chaque citoyen, suivant le concept sacré, « un homme-une voix ». Le Forum considère que ceci constitue la garantie fondamentale de la stabilité politique, condition première à l’harmonie sociale et à l’établissement subséquent d’un environnement véritablement favorable aux investissements productifs et générateurs d’emploi et de prospérité durable.

Le Forum ne saurait en ce sens cautionner et ne cautionnera pas un processus électoral qui ne refléterait pas, en finale, la volonté réellement exprimée des citoyens ou serait entaché d’irrégularités ou de manipulations frauduleuses significatives.

C’est en ce sens que le Forum avait, dès le départ et avant-même le lancement de la campagne électorale, engagé, avec le concours de professionnels respectés dans le domaine, une série de quatre sondages d’opinion indépendants et transparents et avait entrepris d’en faire une large diffusion, ce en dépit des risques évidents de critiques et réactions diverses qu’une telle entreprise comportait pour ses initiateurs. Ces sondages, dont les résultats avaient été notamment mis à la disposition de tous les candidats, analystes et groupes d’intérêt, sans exclusive, sont une première dans l’histoire électorale d’Haiti. Ils visaient quatre objectifs principaux, savoir :

1. Introduire, d’entrée de jeu, un outil moderne d’information, d’évaluation et d’accompagnement du processus électoral du pays ;

2. Dégager les grandes tendances de l’électorat ;

3. Permettre aux candidats et à leurs supporteurs de faire une allocation rationnelle de leurs efforts de campagne respectifs sur la base de données statistiques fiables et crédibles ; et

4. Limiter, le jour du scrutin, la portée ou, plus important encore, la crédibilité de fraudes éventuelles en faveur ou contre des candidats.

Le Forum s’est engagé dans cette démarche en pleine connaissance des risques individuels et collectifs que prenaient ses dirigeants et ses membres mais également conscient des énormes retombées positives que pourraient apporter

une telle entreprise sur la qualité de nos élections autant dans l’immédiat que pour des années à venir.

Cette série de sondage réalisés tout au long de la campagne s’est clôturée par un comptage d’échantillon de procès-verbaux (quick count) à l’issue de la journée électorale, que nous avons choisi, par sagesse, de ne pas publier jusqu’à date, compte tenu de la surchauffe des esprits et de notre désir de garder la sérénité en ce moment difficile.

En comparant toutefois les résultats de ce comptage avec ceux réalisés de façon similaire et rationnelle par diverses organisations et aussi avec les tendances dégagées dans les quatre sondages, le Forum se félicite de constater que toutes ces tendances semblent se confirmer l’une l’autre et prouver de façon claire la qualité des comptages d’échantillon des procès verbaux.

Fort de ces différentes démarches, le Forum s’estime aujourd’hui heureux d’avoir su jouer un rôle déterminant pour promouvoir et même, lorsque la conjoncture le commandait, sauver le processus électoral et éviter ainsi aux candidats bien placés de rejeter prématurément une élection qui avait nécessité beaucoup d’efforts et de sacrifices de nombreux acteurs et dont ils avaient de bonnes chances de sortir vainqueur. Nos chiffres préliminaires ont également permis d’établir clairement les candidats qui avaient moins de chance de passer au second tour.

Armé de ces différents outils de travail, le Forum demeure attentif à l’évolution de la phase de compilation et de tabulation des votes et se tient prêt à dénoncer tout résultat qui, selon les évidences, ne refléterait pas la vérité des urnes. Du 28 novembre à date, le sens de notre démarche s’inscrit donc en droite ligne dans le cadre des objectifs ayant motivé la création et le fonctionnement du Forum.

Compte tenu des grands défis de l’heure, de la gravité des problèmes et de la fragilité des institutions que confrontent notre pays, le Forum croit qu’il droit interpeller tous les acteurs/institutions qui jouent un rôle clé dans le déroulement du processus électoral à oeuvrer dans le sens du respect des droits démocratiques du peuple haïtien, seul moyen d’arriver au renouvellement d’un leadership politique ayant la légitimité pour prendre les décisions/mesures nécessaires et difficiles pour l’avenir de notre pays.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *