Home Actualités Haïti-Elections : nouvelle manifestation du G12 ce dimanche dans la capitale
Actualités - décembre 5, 2010

Haïti-Elections : nouvelle manifestation du G12 ce dimanche dans la capitale

Le Groupe des 12 candidats à la présidence exigeant l’annulation des élections présidentielle et législatives du 28 novembre appellent à une nouvelle manifestation dans la capitale haïtienne ce dimanche 5 décembre. La Manifestation qui doit débuter devant une place publique dans la banlieue de Pétion-Ville (est) s’arrêtera au champ-de-mars (centre), devant le palais national.

Vendredi dernier, le G12 a annoncé la poursuite de son mouvement de protestation dans la capitale haïtienne, lors d’une rencontre avec la presse pour demontrer avec preuve à l’appui [une vidéo montrant comment bulletins et procès verbaux étaient à la traine sur une base de la Minustah] que ces élections sont totalement frauduleuses

Le Groupe des candidats protestataires disait ne pas faire cas du communiqué du CEP interdisant des manifestations sur la voie publique avant la publication des résultats du scrutin.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre Jacques Edouard Alexis, qui brigue la présidence du pays, et membre du groupe, a rejeté tout plan de tutelle pour Haïti, en réaction aux dernières déclarations du chef civil de la Minustah, Edmond Mulet, déclarations évoquant un possible retrait de l’Onu du pays et l la suspension de l’aide à Haïti si la ‘’volonté populaire’’ n’est pas respectée.

M Alexis a estimé qu’une partie de la communauté internationale s’aligne derrière l’exécutif haïtien dans ses démarches visant, dit-il, à conduire le pays vers l’abime.

La déclaration d’Edmond Mulet est très mal venue, a dit l’ancien premier haïtien qui menace de déclarer le haut fonctionnaire onusien ‘’persona non grata’’ au cas où il continue à s’interférer dans les affaires internes du pays.

Pour sa part, le candidat à la présidence sous la bannière de Renmen Ayiti, Jn Henry Céant, a révélé vendredi qu’une rencontre a été organisée au lendemain des élections avec le représentant spécial du secrétaire général des nations unies en Haïti et le groupe des 12.

Lors de cette réunion,  le diplomate guatémaltèque Edmond Mulet avait donné la garantie aux candidats protestataires en ce qui a trait à l’annulation et la reprise du scrutin du 28 novembre, a indiqué le notaire Jean Henri Céant.

L’homme de loi dénonce ce comportement erratique de la part de M. Mulet tout en l’appelant à la cohérence dans ses positions.

Vendredi, le Conseil électoral provisoire (CEP) a organisé une rencontre avec les candidats à la présidence et d’autres personnalités en présence des représentants de la Communauté internationale. L’objectif était de discuter autour des irrégularités ayant entaché le scrutin du 28 novembre.

Seuls trois candidats à la présidence, Jude Célestin (INITE), Yvon Neptune (Ayiti pou Ayisyen) et Jean Hector Anacacis (MODEJHA) ont participé à la rencontre. Les autres candidats notamment Michel Martelly, Mirlande Manigat et le G12 s’étaient fait représenter par des conseillers.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *