Home 5 Actualités 5 Haïti-Epidémie de choléra O1 : la mobilisation maximale

Haïti-Epidémie de choléra O1 : la mobilisation maximale

Les autorités haïtiennes conscientes de la gravité de l’épidémie de choléra qui a déjà tué plus de 140 personnes dans l’Artibonite et dans le bas plateau central ont décidé,  vendredi 22 octobre, l’établissement d’une cellule d’urgence sanitaire en vue de la juguler.

Le Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) de concert avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se chargera de la coordination de cette cellule. Des représentants de la présidence et de la primature, entre autres,  font aussi partie de la cellule d’urgence. 

Le Ministère de la Santé a sollicité du gouvernement le déblocage de 30 millions de gourdes pour faire face à la maladie, a indiqué le Ministre de la Santé publique, Dr Alex Larsen, qui s’est félicité du soutien significatif de la communauté internationale.

Le docteur Alex Larsen a dans la foulée appelé les candidats à suspendre momentanément les rassemblements  électoraux afin de permettre une meilleure gestion de la situation, arguant que le déplacement en foule favoriserait la propagation de l’épidémie.

Alors que l’organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi que plus de 150 personnes étaient déjà mortes et 1.500 personnes étaient hospitalisées à la suite du choléra, les autorités sanitaires n’ont confirmé que 118 décès, et 1.024 malades hospitalisés.

Le directeur général du Ministère de la Santé faisant le point sur la situation a confirmé qu’il s’agit d’un choléra de type O1,  la plus dangereuse et plus épidémique de toutes les catégories. Le docteur Gabriel Thimoté a déclaré également que le fleuve de l’Artibonite aurait été la principale source de ce microbe de caractère importé.

Le docteur Thimoté exhorte la population à ne pas s’affoler puisque les autorités sont en train de prendre toutes les mesures adéquates pour gérer cette difficile sitaution sanitaire.

Toute une série de précautions à prendre en prévention à la maladie ont été listées,  d’après la directrice de la santé familiale au MSPP, la docteure Joselyne Pierre-Louis. ‘’La toute première est de s’assurer que les mains soient toujours propres’’.

Une campagne de sensibilisation s’accentuant sur la méthode de lavage des mains va être entreprise le plus rapidement possible, a annoncé la docteur Pierre-Louis. Elle a en substance invité la population à prendre conscience de la nécessité d’appliquer les mesures d’hygiène afin de se mettre à l’abri.

De son côté, le coordonnateur des affaires humanitaires du système des nations unies, Nigel Fisher, a expliqué que les agences onusiennes présentes sur le terrain sont mobilisées et agissent en appui au ministère haïtien de la Santé publique.

En vue d’aider les hôpitaux des zones touchées  à accroitre leur capacité de réponses, le système des nations unies s’apprête à les procurer en médicaments et en matériels de santé, informe M. Fisher.

La Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA) envisage elle aussi certaines mesures dans le cadre des efforts de réponses à l’épidémie. Des gallons d’eau potable et des produits traitant l’eau comme des tablettes de chlore vont être distribués aux habitants des localités frappées par choléra.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *