Home Image Du Jour! Scoop édito/Crise pétrolière, sécuritaire et humanitaire en Haïti/Tweet de Sébastien Carrière: Monsieur l’Ambassadeur du Canada, arrêtez votre hypocrisie !
Image Du Jour! - octobre 5, 2022

Scoop édito/Crise pétrolière, sécuritaire et humanitaire en Haïti/Tweet de Sébastien Carrière: Monsieur l’Ambassadeur du Canada, arrêtez votre hypocrisie !

Le Corps Group continue d’exprimer son hypocrisie envers Haïti.

En effet, après avoir bloqué une commande d’armes, de minutions et d’équipements de l’État haïtien pour le compte de la Police Nationale d’Haïti, en juillet dernier, placée dans le cadre de la lutte contre l’insécurité généralisée qui gangrène le pays, la communauté internationale, par l’entremise de l’Ambassadeur du Canada accrédité en Haïti, le diplomate Sébastien Carrière, exprime la haute préoccupation de son consortium par rapport au blocage du Terminal de Varreux qui est en passe de provoquer une grande crise humanitaire en Haïti.

Hypocritement, l’Ambassadeur du Canada appelle à une trêve humanitaire pour faciliter la sortie du carburant au Terminal de Varreux.

Les Ambassades/Républiques de l’Allemagne, du Brésil, Canada, de l’Espagne, des États-Unis, de la France, l’OEA…. Sont hautement préoccupées par le blocage du terminal de Varreux ainsi que son impact humanitaire, notamment la résurgence du choléra, et appellent à une trêve humanitaire immédiate pour permettre la sortie du carburant pour besoins urgents, a posté l’Ambassadeur Carrière, au soir du mardi 4 octobre 2022, sur son compte tweeter.

Le Corps Group n’y peut rien. Il appelle les bandits qui bloquent le transport du carburant de Varreux aux différentes pompes à essence de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince à une trêve humanitaire.

Le Corps Group peut installer le chef de gouvernement de son choix au pinacle de l’État haïtien, ne peut nous livrer les moyens pour combattre l’insécurité, mais ne peut qu’appeler des individus lourdement armés illégalement à la trêve. Le Corps Group ironise sur Haïti.

Le tweet du représentant du Canada en Haïti exprime un désengagement total de la communauté internationale de la situation d’Haïti.

En clair, la communauté internationale ne se donne pas pour mission de résoudre la crise sécuritaire haïtienne.

Le Corps Group ironiquement demande aux bandits haïtiens un laisser passer pour le transport du carburant au bénéfice du peuple haïtien. En clair, le Corps Group nous demande de prendre une trêve pour notre propre déblocage.

Mozard Lombard,
Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,
Tél: (509) 3147-1145,
Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *