Home Actualités Claude Joseph/Interdiction d’entrée en République dominicaine : Luis Abinader prend fait et cause pour le racisme des Dominicains 
Actualités - septembre 8, 2022

Claude Joseph/Interdiction d’entrée en République dominicaine : Luis Abinader prend fait et cause pour le racisme des Dominicains 

Luis Abinader défend le racisme des Dominicains contre les Haïtiens. En effet, le Président dominicain vient d’interdir l’ancien chancelier haïtien, Claude Joseph, qui se bat corps et âme  contre l’ultra nationalisme et le racisme des Dominicains, d’entrer en République Dominicaine. L’annonce a été faite au soir du mercredi 7 septembre 2022 en cour.

Pendant qu’Abinader, dérangé par la qualité, la justesse et la moralité de la bataille que mène l’ex Premier ministre haïtien, s’attend à ce que Claude Joseph soit frappé par sa décision, l’ancien chef du gouvernement haitien a envoyé bouler sa sanction.

Cette interdiction est insignifiante pour  Claude Joseph. Peu après la publication de l’annonce, l’ancien Ministre des affaires étrangères haitien se dit honnoré par cette mesure de prohibition.

« Président Luis Abinader m’interdit d’entrer en République Dominicaine. Il me classe comme l’ennemi numéro 1 du racisme des Dominicains. Ce n’est pas une sanction. C’est un honneur. Je le reçois au nom de papa Dessalines, Toussaint et Christophe. Nous poursuivons la lutte pour construire le pays à la dimension de son histoire »,  a réagi Monsieur Joseph.

Je suis interdit d’entrer en République Dominicaine, explique-t-il, parce que je défends Haïti et les Haïtiens, parce que je combats l’anti-haïtianisme primaire à l’encontre de mes compatriotes et parce que je m’oppose au sujet des dirigeants dominicains de faire d’Haïti le dépotoir de la République Dominicaine.

Cette mesure d’interdiction prise contre Calude Joseph ne laisse pas indifférent Alfredo Antoine. Aucun patriote, rebondit l’ancien député de Kenscoff, ne devait se réjouir de la décision du Président Abinader d’interdire d’entrer dans son pays l’ancien chancelier et PM ai Claude Joseph, c’est Haïti et les Haïtiens qui sont visés par le racisme dominicain. 

Claude Joseph n’est pas le seul à être interdi d’entrer en République Dominicaine. Des chefs de gangs sont défendus aussi de fouler le sol dominicain. 

L’association de Claude Joseph, ex chancelier et ex PM d’Haïti, à des chefs de gangs par l’État dominicain est une grave attaque contre toute la République. Cela mérite une dénonciation au plus haut niveau de l’État. On attend une réaction ferme du gouvernement d’Ariel Henry, a fait savoir le Journal Hispaniola Post. 

Que vous ayez de l’empathie pour Claude Joseph ou non, poursuit le Journal, on ne peut nullement accepter cet énième écart de la part de Luis Abinader, prisonnier de ses pulsions ultranationalistes et de son anti-haïtianisme primaire. 

Claude Joseph n’est pas un chef de gang. Claude Joseph est un Haïtien ayant servi la République d’Haïti comme Ministre des affaires étrangères et comme Premier ministre par intérim, a rappelé Hispaniola Post.

Mozard Lombard,

Èditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél: (509) 3147-1145,

Email: [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.