Home Actualités EDE : Deuxième grand Rassemblement, en moins d’un mois, au contenu viral, réussi, doit-on parler désormais d’un phénomène Claude Joseph en Haïti ? 
Actualités - septembre 5, 2022

EDE : Deuxième grand Rassemblement, en moins d’un mois, au contenu viral, réussi, doit-on parler désormais d’un phénomène Claude Joseph en Haïti ? 

Un navire a appareillé. Une voiture vient de démarrer. Un avion a décollé à destination du changement pour Haïti. Alors que, désespérément, les jeunes ne cessent de quitter le pays pour aller quérir une vie meilleure ailleurs, la jeunesse haïtienne restant semble retrouvée l’espoir. 

Claude Joseph a reproduit l’exploit de Marriott ce weekend. Plusieurs milliers de jeunes s’étaient réunis en présentiel, ce samedi, à l’initiative de l’ancien Premier ministre haïtien, dans deux grandes salles du Karibe Convention Center, sans compter des centaines d’autres qui ne pouvaient pas pénétrer l’enceinte de l’hôtel, faute de places, et une trentaine de milliers d’internautes qui suivaient en live la cérémonie du deuxième grand rassemblement du parti EDE. 

Le courant passe. Un grand espoir est donné. Le message est lancé. La jeunesse, particulièrement la jeunesse estudiantine, a accusé réception. 

Trois jeunes talents de l’univers artistique haïtien, Olfdalie, Tas Kafe et Kelly, ont fait chanter, entonner Caribe ce samedi. Quatre (4) jeunes universitaires, Sterline Civil, Job Berçon, François Jimson et Dave Solitaire, sans citer Dr Oméga Chéry, le secrétaire général du parti, s’exprimant sur la situation du pays, invitent l’ensemble de la jeunesse haïtienne à s’engager  pour le développement d’Haïti. L’assistance applaudissait. Le drapeau national flottait. Le bicolore était à l’honneur. Un vent patriotique soufflait. L’espoir semble se retrouver. 

Un projet porteur d’espoir est annoncé. La jeunesse est emballée. Elle décide de s’engager. Elle exprime son engagement à aider Haïti à se remettre debout à la dimension de son histoire. Elle exprime son engagement à oeuvrer pour le développement de son pays. 

Chemise blanche, couleur de la pureté, cravate verte, couleur de l’espoir, pantalon et chaussures noirs, couleurs de la justice, brandissant un échantillon du bicolore haïtien, c’est un Claude Joseph engagé qui engage les jeunes pour aider Haïti. 

Dans son message à la nation devant le public du Karibe, le chef de file du parti EDE se félicite de la réussite de ce second grand Rassemblement en moins d’un mois. Ils pensaient, dit-il, que le Rassemblement de Marriott le 12 août dernier était une chance. Aujourd’hui, on l’a refait. Ce n’est que le sommet de l’iceberg. 

Le leader charismatique de la structure EDE continue de dénoncer le comportement ultra nationaliste et raciste des Dominicains à l’égard des Haïtien en République dominicaine. Depuis le moment où j’étais dans l’administration de Jovenel Moïse, rappelle-t-il, je travaille contre le racisme et l’ultra nationalisme des Dominicains qui veulent faire passer Haïti pour le dépotoir de la République dominicaine. Avec nous, cela ne passera pas. 

Claude Joseph souligne à l’intention de ses concitoyens que les Dominicains ne sont pas tous des racistes et qu’il n’entend pas batailler contre la République dominicaine comme pays voisin. 

Nous sommes condamnés à vivre ensemble. Notre bataille est orientée. Notre bataille est dirigée contre les ultras nationalistes, les racistes dominicains qui pensaient qu’ils peuvent nous regarder avec un regard condescendant, a-t-il fait savoir. 

L’ex chancelier haïtien invite, dans la foulée, ses compatriotes à censurer le système par un carton rouge, ainsi que ses ingénieurs, ses gardiens qui purgent le pays. 

Claude Joseph demande, au regard de la situation très critique du pays qui devient pire, les résultats aux acteurs de l’opposition du pouvoir de Jovenel Moïse qui ressassaient que le feu président était incapable et qu’ils soient eux capables de diriger le pays.   

Après cet événement, au contenu viral, réussi qui fait la une de l’actualité depuis le weekend,  doit-on parler désormais d’un phénomène Claude Joseph en Haiti ? 

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél: (509) 3147-1145,

Email: [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.