Home Actualités Haïti débat : Me André Michel dit vouloir s’entendre avec tous les groupes, sachant que les autres sont aussi importants que Montana
Actualités - juillet 22, 2022

Haïti débat : Me André Michel dit vouloir s’entendre avec tous les groupes, sachant que les autres sont aussi importants que Montana

Pour nous au niveau du comité de médiation du dialogue, le dialogue doit être réalisé sur les vrais problèmes du pays. Le dialogue doit être effectué sur le kidnapping, l’insécurité d’une manière générale, sur des programmes d’apaisement social, un projet de modification de la constitution, a avancé Me André Michel, à l’émission Haïti débat, ce vendredi, avant d’enchainer que si nous ne modifions pas la constitution pour définir le mandat des parlementaires, nous allons tomber dans une autre crise après les élections.

Nous ne tenons pas, ajoute le leader du SDP, à imposer quoi que ce soit à personne. Si quelqu’un d’autre à une proposition, qu’il l’emmène. Nous l’analysons ensemble pour étudier sa validité. Nous sommes dans un processus de dialogue.

Me André Michel en a profité pour évoquer la crise sécuritaire qui endolorit le pays. Le problème de l’insécurité, reconnait-il, relève d’abord et avant tout de la responsabilité de l’État, du gouvernement.

C’est au gouvernement, c’est à l’État, avoue-t-il, qu’il incombe de mettre de l’ordre. La police s’est beaucoup efforcée. Mais, ce n’est pas suffisant. Ce que j’exige, c’est de donner à la police les moyens nécessaires pour résoudre la crise.  

Le représentant de l’accord du 11 septembre tente de balancer l’équation. Il faut critiquer, dit-il, quand ça ne va pas. Le problème du dollar qui ne cesse de grimer, le problème récurrent de la rareté de l’essence dans les pompes sont à déplorer.  Il faut féliciter aussi quand des actions positives sont posées. Quand le gouvernement décide de revoir à la hausse les salaires des fonctionnaires, des policiers allant jusqu’à 49 %, cela mérite d’être félicité. La bataille que le gouvernement mène au niveau des douanes est à féliciter également.

Me André Michel dit placer beaucoup de confiance dans la Police Nationale. Tous les citoyens conséquents, énonce-t-il, doit supporter la Police. Il faut y aller. La population attend des résultats. Chacun à sa responsabilité.

Nous nous engageons de bonne foi, déclare Monsieur Michel, par ailleurs, dans le processus du dialogue pour un dialogue multisectoriel, un dialogue multilatéral. Dans ce dialogue, nous avons besoin de créer un bon environnement politique pour mettre à l’aise tous les acteurs. Nous ne voulons pas nous entendre avec un groupe après pour aller vers d’autres groupes, sachant que les autres sont aussi importants que Montana.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.