Home Actualités Haïti/Insécurité/Plaine du Cul de Sac : L’Unicef exprime en chiffre une calamité publique
Actualités - mai 9, 2022

Haïti/Insécurité/Plaine du Cul de Sac : L’Unicef exprime en chiffre une calamité publique

Quelque 9 000 personnes ont été déplacées de Croix-des-Bouquets, Tabarre et Cité Soleil en raison de l’insécurité. Au 3 mai, 752 personnes dont au moins 124 femmes et 200 enfants ont trouvé refuge sur neuf sites autour de Clercine à Tabarre. En 10 jours, 10 enfants ont été tués, dont six en une seule journée, rapporte le Fonds des Nations Unies pour lEnfance, dans un article rendu public ce lundi 9 mai 2022.

En Haïti, poursuit l’UNICEF, un demi-million d’enfants ont perdu l’accès à l’éducation en raison de la violence liée aux gangs. Près de 1 700 écoles sont actuellement fermées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince alors que des affrontements entre gangs rivaux ont éclaté depuis fin avril.

Quelque 93 familles déplacées, nous dit l’agence des Nations Unies, ont trouvé refuge dans des écoles privées du site de Kay Castor.

« Les familles, les femmes et les enfants ont peur de sortir de chez eux, les enfants ont peur d’aller à l’école. Aucun enfant ne peut aller à l’école alors que des balles volent en l’air, c’est dangereux et cela ne doit pas l’être », a dit Bruno Maes, représentant de l’UNICEF en Haïti, cité dans l’article.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.