Home 5 Actualités 5 Haïti : Les bandits défient la PNH, la Minustah et la Justice ?

Haïti : Les bandits défient la PNH, la Minustah et la Justice ?

Le Ministre haïtien de la Justice et de la Sécurité publique, Paul Denis, a affirmé samedi (18 septembre 2010) que « les responsables sécuritaires et judiciaires du pays doivent travailler avec beaucoup plus d’ardeur pour freiner l’insécurité et la criminalité », à l’issue des obsèques de l’épouse du directeur départemental de l’Ouest de la PMH, Manoucheka Louis Jean-Brice, lâchement assassinée par des inconnus le 10 septembre dernier.

Le garde des sceaux de la République a exprimé son indignation face à ce crime odieux. « Certainement, une enquête est en cours. Il faut trainer les auteurs de ces actes barbares par devant la justice et les punir », a déclaré le ministre Paul Denis.

Pour sa part, le sénateur Youri Latortue, ancien président de la commission justice et sécurité du Senat haïtien, a déclaré éprouver un sentiment de peine devant l’extermination de la femme du commissaire Ralph Stanley Jean-Brice qu’il a connu depuis 23 ans à l’académie militaire. 

Selon le sénateur Latortue, il y a nécessité de mettre en place une structure d’intelligence à la PNH et intégrer les compagnies de téléphonie dans le cadre d’un plan pour faire échec aux actions des malfrats.   

« Dans tout pays, il y a de l’insécurité mais il faut des structures pour la combattre, voila donc pourquoi il faut accentuer le  renforcement et la professionnalisation de l’institution policière et remettre en place la structure militaire d’Haïti», a dit le sénateur Youri Latortue.

De son côté, le directeur exécutif du réseau national de défense des droits humains (RNDDH), Pierre Esperance, qui prenait par aux funérailles de Manoucheka Louis Jean Brice chantées au Parc du souvenir, a exhorté les autorités policières et judicaires à sévir a la plus grande rigueur contre tous ceux-là qui se livrent dans le banditisme. Le défenseur de droits humains estime que la recrudescence de l’insécurité dans le pays est un corolaire de l’impunité.

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *