Home Actualités Haïti débat: Les américains préparent le devoir d’ingérence en Haïti, déclare Me Samuel Madistin
Actualités - Image Du Jour! - octobre 27, 2021

Haïti débat: Les américains préparent le devoir d’ingérence en Haïti, déclare Me Samuel Madistin

Les États-Unis entament une campagne pour justifier une intervention militaire américaine en Haïti. Une préparation psychologique à cette fin est en cours de réalisation au niveau international, à fait savoir Me Samuel Madistin, à l’émission Haïti débat, ce mercredi 27 octobre 2021.

Les américains préparent le droit d’ingérence en Haïti. J’ai l’impression que les bras armés du pouvoir créent les conditions pour une intervention militaire américaine dans le pays, a signifié Me Madistin ce mercredi.

Le responsable de la Fondation Je Klere dit faire cette déclaration s’appuyant sur le fait que depuis quelque temps le pouvoir haïtien sollicite l’intervention d’une force étrangère en Haïti.

Monsieur Madistin en a profité pour évoquer le cas du président du tiers du Sénat haïtien, Joseph Lambert, qui depuis l’assassinat de Jovenel Moïse ne cache pas son ambition pour prendre les rênes de l’État.

Joseph Lambert, dit-il, a un déficit de moralité qui l’empêche de devenir Président de la République. Globalement le Sénat n’est pas crédible. Le Sénat n’est pas propre. C’est un repère de délinquants. Le blanc le sait.

Dans la foulée, le président de la FJKL a évoqué  les différents accords qui sont sur la table. Tous les accords, explique-t-il, ont des problèmes. La proposition de la commission de la société civile est illogique. En l’absence d’un Président et du parlement, il ne peut y avoir de Premier ministre. Haïti ne peut pas vivre sans Président. L’un des facteurs qui est à la base de la monté de l’insécurité dans le pays, c’est l’absence d’un chef au palais national.

Me Madistin dézingue le tout nouveau directeur général de la PNH. Tenant compte, indique-t-il, de l’ensemble des actes commis par ce DG,  je ne vois pas comment les policiers qui sont sous ses ordres, la population en général doivent lui faire confiance. Voulà pourquoi nous avons signalé ses actes. Il a travaillé à la Croix des Bouquets. Il entretenait des relations avec des chefs de gang. Toute la population était au courant. Il a une compagnie privée de sécurité: Sécurité Plus. Il a des dossiers à l’étude à l’inspection générale.

Mozard Lombard,
Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,
Tél: (509) 3147-1145,
Email: [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *