Home 5 Actualités 5 Haïti : Décès suspicieux d’un jeune homme dans le camp de l’Unité de police constituée de la Minustah au Cap-Haïtien

Haïti : Décès suspicieux d’un jeune homme dans le camp de l’Unité de police constituée de la Minustah au Cap-Haïtien

Le décès dans des circonstances non encore élucidées, d’un jeune garçon de 16 ans, Jean Gérald Gilles, qui serait un employé civil de la Minustah, a créé une vive tension dans le courant de la journée de mercredi, au Cap-Haitien, a rapporté le correspondant permanent de Scoop FM dans la région, Sylvio Sainterlin.

Le cadavre du jeune Capois (habitant du Cap-Haïtien) a été retrouvé pendu dans l’enceinte du camp de l’Unité de Police Constituée (FPU) de la force onusienne, dans la zone de Carénage, une localité de la deuxième ville d’Haïti.

Cette base, occupée actuellement par des soldats de l’Onu, tous de nationalité népalaise, était la caserne des militaires des ex-forces armées d’Haïti.

Apres constat d’un juge de paix, le cadavre a été transporté à l’hôpital justinien du Cap-Haitien. Le corps devrait être transféré à Port-au-Prince afin de procéder à son autopsie pour déterminer les causes du décès.

Jugent suspicieux le décès de Jean Gerald Gilles, des membres de la population de Carénage ont pointé du doigt les casques bleus et ont improvisé une manifestation au cours de laquelle ils ont tenté de caillasser le camp de la FPU. Ils annoncent des mouvements de protestation contre la présence des soldats onusiens sur le territoire haïtien.

Dans une communiqué datant du même jour, dont une copie a été transmise à Scoop FM, la Mission des nations unies  pour la stabilisation en Haïti a informé qu’une équipe d’enquêteurs de la Police des Nations Unies (UNPol) et de l’Unité des enquêtes spéciales de la Minustah a été dépêchée sur place pour les besoins de l’enquête préliminaire en attendant de plus amples instructions du Bureau des Services de Contrôle Interne (Oios).    

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *