Home Actualités Haïti débat : Pascal Adrien et Jorchemy Jean Baptiste prônent un accord global de gouvernance de 25 ans
Actualités - mars 29, 2021

Haïti débat : Pascal Adrien et Jorchemy Jean Baptiste prônent un accord global de gouvernance de 25 ans

Les leaders du Mouvement National pour la Transparence, Pascal Adrien et Jorchemy Jean Baptiste, ont-ils bifurqué ? Prônant une dernière transition à la tête de l’État haïtien depuis les années 2019-2020, ils préconisent ces dernières semaines un accord global de gouvernance pour les 25 prochaines années.  Prêchent-ils maintenant la dernière transition dans sa profondeur ?

Le duo Pascal Adrien et Jorchemy Jean Baptiste, les chefs de file du Mouvement National pour la Transparence, optent pour un accord global de 25 ans pour gouverner le pays.

Nous sommes partis d’un constat d’échec de l’État haïtien, explique Pascal Adrien, à l’émission Haïti débat de ce lundi 29 mars 2021, date qui marque le 34e anniversaire de la constitution de 1987. Depuis ces 35 dernières années, nous reproduisons les mêmes erreurs. Ainsi, nous ne voulons pas continuer à penser à la politique en Haïti en termes de mandat présidentiel. Nous voulons trouver un accord autour d’un projet de gouvernance pour les 25 prochaines années, avec cinq quinquennats réussis, peu importe la personne qui occupe le pouvoir.

« Nous ne sommes pas à la recherche de solution facile. Nous aimerions traiter la maladie dans sa profondeur », a-t-il fait savoir.

Personne ne peut garantir au peuple haïtien, à lui tout seul, un plan de développement. Il nous faut un accord politique autour de ce projet, indique, de son coté, Jorchemy Jean Baptiste, dans la continuité du discours de son compagnon de bataille.

« Nous entamons un plaidoyer. À travers ce projet, nous lançons un appel aux élites. Nous ne sommes pas favorables à un accord ponctuel sur un projet de gouvernement. Nous nous engageons pour un accord global de 25 ans », insiste-t-il.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *