Home Actualités Haïti débat : Dr Yves Cadet encourage l’État haïtien à adopter une approche sociale pour résoudre le problème de l’insécurité
Actualités - septembre 1, 2020

Haïti débat : Dr Yves Cadet encourage l’État haïtien à adopter une approche sociale pour résoudre le problème de l’insécurité

La question de l’insécurité est devenue de plus en plus préoccupante. Les bandits armés n’épargnent personne. Ils opèrent partout en Haïti, même dans les endroits que l’on pouvait considérer comme zones hautement sécuritaires. Le phénomène gagne du terrain. Impuissant, l’État haïtien n’arrive pas à solutionner le problème. Il persiste à prendre le taureau par les cornes.  

Préoccupé par la recrudescence de l’insécurité, Dr Yves Cadet invite les autorités haïtiennes à changer de fusil d’épaule. Il critique la méthode militaro musclée adoptée par les dirigeants haïtiens ignorant la cause profonde du malheur public.

Monsieur Cadet encourage les responsables de l’État a opté de préférence pour une approche sociale. L’insécurité en Haïti, explique le médecin/spécialiste en sécurité publique,  découle des problèmes sociaux.

« C’est la manière dont on traite le peuple qui produit l’insécurité. Aux problèmes sociaux correspondent des solutions sociales. Les armes à feu ne tuent pas. Ce sont les hommes qui tuent. La situation arrive à ce niveau parce que nous n’avions jamais pris au sérieux la question de l’insécurité », a-t-il fait savoir, avant d’enchainer que nous n’arriverons jamais à aplanir l’obstacle par des interventions militaro musclées.

Le technicien en sécurité publique s’en prend aux citoyens qui imputent la responsabilité de l’insécurité à la PNH. « Ce n’est pas la police qui est responsable d’assurer la sécurité dans un pays. C’est l’État qui a cette grande responsabilité, à travers une politique de sécurité publique », a-t-il souligné, critiquant le manque de vision des dirigeants haïtiens.

« Il nous faut une vision politique. La question de la sécurité publique doit être inscrite dans une vision », a formulé le spécialiste, à l’émission Haïti débat du mardi 1er septembre 2020.

Yves cadet est intervenu sur la problématique de l’insécurité, dans un contexte d’indignation sociale, après l’ignoble assassinat de Me Monferrier Dorval, élu bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince le jeudi 6 février 2020, qui avait exprimé sa volonté, dès sa prestation de serment, de publier une liste de juristes non diplômés travaillant pour le compte du barreau.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *