Home Actualités Haïti débat : Michelet Nestor plaide pour un nouveau projet de société avec l’intégration de la diaspora
Actualités - août 19, 2020

Haïti débat : Michelet Nestor plaide pour un nouveau projet de société avec l’intégration de la diaspora

Michelet Nestor, à travers sa fondation œuvrant dans le domaine de l’éducation, la santé, l’agriculture et l’environnement, a fait un plaidoyer pour l’intégration de la diaspora en Haïti. L’instigateur du rêve haïtien plaide aussi, à l’émission Haïti débat du mercredi 19 août en cours, pour un nouveau projet de société.

L’ancien membre de la PNH, Michelet Nestor, déplore la situation actuelle du pays. Aujourd’hui, dit-il, Haïti fait face à un problème de système et de corruption. S’il n’y a pas vraiment une prise de conscience nationale sur l’ensemble des problèmes qui traverse le pays, la société connaitra tôt ou tard un éclatement.

Ainsi, poursuit l’avocat, nous devons faire de notre mieux pour changer cet état de fait. Il nous faut un nouveau projet de société et un plan national de développement. Nous devons intégrer les émigrés haïtiens, leur permettre de jouir pleinement de leur droit civique et politique.

« Sans l’intégration de la diaspora, nous n’irons nulle part. Les haïtiens vivant à l’étranger ont un poids considérable dans le fonctionnement du pays. Au sein de cette proportion figurent beaucoup d’intellectuels. Si nous arrivons à intégrer nos expatriés, Haïti ira très loin. Nous devons reconnaitre leur valeur », a expliqué le juriste.

Monsieur Nestor croit qu’il n’existe pas aujourd’hui en Haïti une classe moyenne proprement dite. « Nous avons besoin d’une classe moyenne appropriée», a-t-il fait savoir, avant d’ajouter que nous, au niveau de la fondation, nous voulons jouer un rôle de rassembleur.

L’homme de loi se dit favorable à une nouvelle constitution élaborée avec la participation de toute la société civile. Il déplore le climat de l’insécurité régnant en Haïti qui ne donne pas, indique-t-il, la possibilité d’organiser des élections aujourd’hui sur le territoire national.

« Nous avons besoin des élections. Si le gouvernement envisage de les organiser dans les mois qui viennent, qu’il prenne toutes les dispositions pour créer un atmosphère de sécurité dans le pays », a signifié Michelet Nestor.

Mozard Lombard,

Éditorialiste chez la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *