Home Actualités Des Évêques appellent à l’arrêt et au blocage des derniers décrets de l’Exécutif
Actualités - juillet 6, 2020

Des Évêques appellent à l’arrêt et au blocage des derniers décrets de l’Exécutif

Des évêques de la Conférence épiscopale d’Haïti ont protesté contre la promulgation à tout va des derniers décrets par le pouvoir Exécutif. Dans une note publiée en fin de semaine, des évêques n’ont pas mis l’eau dans la bouche pour critiquer l’agissement du pouvoir qui n’a pas consulté le peuple pour peser le pour et le contre sur ces décrets.  Ils appellent à l’arrêt et au blocage de ces décisions.

« Nous protestons de toutes nos forces contre le Projet de loi portant sur le Nouveau code pénal,  proposé par le pouvoir Exécutif sans consultation ni débats préalables, sans implication des citoyens et des forces morales et spirituelles de la société haïtienne », ont écrit les évêques de la CEH.

« Sur plusieurs points, ce projet de Loi est une atteinte particulièrement grave à l’essence même de notre humanité. Il implique les difficiles et complexes questions de la vie humaine : de la majorité sexuelle, de l’inceste, des orientations sexuelles, du changement de sexe, etc… », ont-ils désapprouvé.

Les Évêques Catholiques d’Haïti, continuent de manifester  énergiquement contre ce décret qui d’après eux, est éthiquement et moralement inacceptable sur plusieurs points, tant pour la manière de procéder que pour le contenu.

Selon eux, cette manière de procéder sans peser le pour et le contre, avec empressement, sans tenir compte de l’avis d’hommes et de femmes avisés de la nation, a déjà fait preuve de faiblesse et d’incertitude de la part de nos dirigeants.

« Nous ne pouvons ne pas attirer l’attention de chaque compatriote sur les dangers qui risquent d’enfoncer beaucoup plus Haïti, et ses fils et ses filles, dans la confusion et le désordre. Et quand c’est l’essence et la vie même d’une nation qui sont atteintes par ces décrets dont des éléments nous sont étrangers, nous sommes en droit de protester de toutes nos forces. Cela risque de saper les bases mêmes de notre démocratie déjà chancelante », s’insurgent plus loin les Évêques Catholique d’Haïti.  Ils appellent le pouvoir en place à se concentrer plutôt sur les vrais problèmes des Haïtiens et à chercher à les résoudre, au lieu de chercher à lui importer des valeurs étrangères et extérieures à nos bonnes traditions.

Les Évêques profitent par ailleurs l’occasion pour rappeler au pouvoir exécutif qu’il est de sa responsabilité morale et éthique de ne pas se plier aux pressions idéologiques d’où qu’elles viennent, de ne pas engager le peuple haïtien, sans le consulter, dans cette voie qui ne peut que le conduire à un effondrement encore plus catastrophique que ce que nous connaissons aujourd’hui.

Michelson Césaire 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *