Home 5 Actualités 5 Allemagne : Coupe du monde 2010 – Pas Frings, alors qui ?
allemagne

Allemagne : Coupe du monde 2010 – Pas Frings, alors qui ?

allemagneL’Allemagne se creuse les méninges pour savoir comment jouer sans Ballack, forfait pour la Coupe du monde sur blessure. Frings ne reviendra pas, confirment les intéressés. Restent des joueurs plus improbables. Ou l’hypothèse d’une révision de l’organisation de jeu.

La nouvelle digérée, le ”Boateng-bashing” achevé, l’Allemagne a plongé les deux mains dans le cambouis pour tenter de comprendre comment elle allait bien pouvoir faire sa Coupe du monde sans Michael Ballack, son joueur numéro un depuis dix ans. Il n’a fallu que quelques heures pour propager une rumeur : et si Torsten Frings revenait ? A 33 ans, avec 79 sélections depuis 2001, le joueur du Werder Brême offre sur le papier un profil beaucoup plus rassurant que la plupart des autres solutions de repli. Mais l’affaire a fait long feu : “Je ne suis pas disponible“, clame-t-il mercredi à la “Une” du Bild. La vérité, c’est qu’on ne lui demandait plus rien.

Mardi, le manager de la sélection, Oliver Bierhoff, avait confirmé que Joakim Löw s’en tiendrait à ce qu’il avait annoncé au joueur en tête à tête janvier dernier : il ne compte plus sur lui. A l’époque, Frings avait fait comprendre qu’il ne saisissait pas les raisons de la disgrâce. Entre blessures et perte de confiance du sélectionneur, Frings, de fait n’était qu’un joueur fantôme de la Nationalmanscaft depuis la finale de l’Euro 2008. “Torsten a fait des choses incroyables pour notre équipe, mais après avoir analysé tout ce qui s’est passé depuis un an, le staff technique est arrivé à la conclusion qu’il n’appartenait plus à l’équipe nationale“, a clairement établi Bierhoff.

Khedira, Träsch, Reinartz… que des tout jeunes

L’idée de rappeler Thomas Hitzlsperger, aujourd’hui à la Lazio, a aussi fleuri dans les médias allemands, mais le joueur aux 51 sélections depuis 2004 ne fait pas partie de la pré-liste de vingt-sept donnée en début de semaine dernière. Löw a assuré qu’il ne convoquerait aucun nouveau joueur à moins d’enregistrer une blessure lors de Bayern – Inter, la finale de la Ligue des champions, samedi, qui va concerner sept Bavarois. Sinon ? Simon Rolfes a déclaré forfait sur blessure. Bastian Schweinsteiger va devoir grandir dans son rôle de leader, mais à un poste plus reculé, celui qu’il avait cette année au Bayern et où il a réalisé sa meilleure saison. S’il reste fidèle au 4-2-3-1 qu’il a bâti ces derniers mois, Löw n’a qu’un profil évident pour remplacer Ballack : Sami Khedira, le milieu offensif du VfB Stuttgart âgé de 23 ans. Le talon d’Achille de celui qui fut champion d’Europe Espoirs en 2009 est évident : le manque d’expérience. Son registre rappelle son aîné aux 95 sélections, mais ses trois apparitions avec la sélection allemande ne le désignent pas comme un leader naturel.

La même réserve s’applique aux autres membres actuels du groupe. Christian Träsch (VfB Stuttgart, 2 sélections) a un profil plus défensif, Heiko Westermann (Schalke 04, 17 sélections) bénéficie d’une vraie polyvalence mais pas d’un bagage d’un meneur de jeu. Stefan Reinartz (Bayer Leverkusen, 21 ans, 1 sélection) et Mats Hummels (Borussia Dortmund, 21 ans, 1 sélection) débutent à peine en sélection. La probabilité est forte que Löw, délesté d’un maître à jouer aussi précieux que Ballack, modifie son organisation et répartisse les tâches entre des joueurs plus confirmés. On parle en Allemagne d’un 4-4-2 en losange avec Gomez et Klose en pointe, Müller milieu droit, Schweinsteiger en pointe basse du milieu, Podolski en soutien et un milieu gauche à choisir entre Marin, Kroos et Özil. Réponse, peut-être, le 29 mai en Hongrie en match de préparation.

Cedric ROUQUETTE (avec Daniel PETER à Munich) / Eurosport

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *