Home 5 Actualités 5 Haïti/Séisme/Politique : L’exécutif a réussi le coup au sénat

Haïti/Séisme/Politique : L’exécutif a réussi le coup au sénat

Les sénateurs ont voté favorablement le projet de loi sur le renouvellement de l’état d’urgence.

Sur les 17 ayant participé à cette séance, 13 ont voté pour, il s’agit des parlementaires de la plateforme ‘’Inite’’ et de leurs alliés ; les sénateurs Jean Hector Anacacis et Rudy Hériveaux se sont abstenus ; Céméphise Gilles, sénateur du nord a voté contre le texte.

Si le président René Préval ne produit aucune objection, le texte sera publié tel quel dans  Le Moniteur, le journal officiel de la république.

Avant…

En milieu de journée il a eu des tractations entre les deux groupes de sénateurs. Une réunion a été organisée à l’Hotel Karibe. Le groupe favorable au texte et ses alliés cherchaient une entente avec l’autre équipe, apparemment irréductible, conduite par Rudy Hériveaux et Youri Latortue.

Les sénateurs opposés au projet de loi avaient formulé une proposition aux sénateurs proches du pouvoir et favorables au texte. Ces derniers l’auraient acceptée mais le Palais national et la communauté internationale l’ont rejetée, selon ce qu’ont avancé respectivement les sénateurs Youri Latortue et Rudy Herivaux.

Cette proposition portait sur la réduction de la durée du mandat de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti et de la présence d’étrangers en son sein.

Avant…encore…

Volte-face à la tombée de la nuit ! Deux sénateurs du camp des hostiles sont venus confirmer le quorum. Quinze sénateurs avaient pris place dans la salle, il ne manquait que cette aubaine politique, mais bien mesurée ; car l’un (Céméphise Gilles) a voté contre, l’autre (Rudy Hériveaux) s’était abstenu.

Au nom des intérêts supérieurs de la nation meurtrie par le tremblement de terre du 12 janvier, ils avaient jugé important de ne par faire avorter cette séance !

D’autres sénateurs, constatant qu’ils allaient se casser la gueule sur ce dossier ont choisi de ne pas se payer de leur personne. Peut-être, ils ont en tête ce qui s’était passé avec le dossier de l’interpellation de l’ancien premier ministre Michèle Duvivier Pierre-Louis. Au niveau de l’assemblée, leur  rhétorique avait été très peu persuasive ou dissuasive, selon le cas.

Assistant à de pareille scène, Maurice Sixto, ce grand connaisseur de la chose haïtienne et de l’homme haïtien se serait écrié, avec le soupir que l’on connait : ’’L’art de gouverner de René Préval !’’

Ce président sait comment passer ceux lui font résistance à la moulinette, surtout quand il est soutenu par l’international. Sauf que pour les victoires concoctées dans les coulisses, le plus souvent, il n’y a jamais de vaincus.

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *