Home Actualités Haïti débat / La problématique du système éducatif haïtien : Le professeur Jesse Jean prône une éducation à la citoyenneté
Actualités - février 7, 2020

Haïti débat / La problématique du système éducatif haïtien : Le professeur Jesse Jean prône une éducation à la citoyenneté

L’éducation en Haïti est lamentable. Les enfants haïtiens apprennent dans des conditions horribles. Ils n’ont pas d’accès au loisir et à la nourriture. Nos établissements n’ont pas de cantine, de ludothèque ni de bibliothèque. Nos enseignants ne sont pas bien formés. Certains de nos instructeurs enseignent à un stade supérieur à leur niveau. Nos écoliers sont mal accueillis. Ils détestent l’école.

Fort de ces constats, le spécialiste en sciences de l’éducation, Jesse Jean, dénonce la prise d’otage du système éducatif haïtien et l’instrumentalisation de l’école en Haïti. « Il ne faut pas continuer à instrumentaliser le fonctionnement l’école par la lutte pour le pouvoir », a réprouvé le professeur pour critiquer les trois mois de blocage du pays, lors du  phénomène de pays lock.

Déplorant le manque de formation de nos enseignants, la clientélisation de la structure éducative haïtienne, le chercheur condamne le trafic d’influence auquel fait face le système. Par ailleurs, Monsieur Jean fustige notre dépendance de l’aide internationale au niveau de l’éducation.

« Nous avons un système marqué, caractérisé par l’aide internationale. Nous sommes trop dépendants de l’étranger. En dépit de son aide, nous n’arrivons jamais à scolariser tous les enfants, instaurer une école de qualité », a-t-il souligné.

Jesse Jean propose de repenser l’école en Haïti. Selon lui, nos établissements scolaires ont failli à leurs missions. « Nous devons éduquer autrement. Le meilleur moyen d’éduquer, c’est d’éduquer les gens à la citoyenneté », a-t-il fait savoir.

À en croire le post-doctorant, l’éducation à la citoyenneté nous permettra de nourrir un esprit patriotique, de cultiver le respect mutuel des droits humains et développer une culture de dialogue.

Le professeur moucharde l’usage absurde de la langue française dans l’enseignement des enfants qui n’y a presque pas rapport. Il recommande de démarrer l’apprentissage avec la langue maternelle jusqu’à un niveau où nos écoliers ont une certaines connaissances du français.   

Mozard Lombard,

Éditorialiste de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *