Home Actualités Haïti débat / Néhémie Joseph et le commissaire du gouvernement ai de Mirebalais : Me Élioné Saint-Fleur est en face de l’histoire, estime Robinson Mazarin
Actualités - octobre 23, 2019

Haïti débat / Néhémie Joseph et le commissaire du gouvernement ai de Mirebalais : Me Élioné Saint-Fleur est en face de l’histoire, estime Robinson Mazarin

Reproché pour son laxisme dans le dossier de l’assassinat du journalisme engagé Néhémie Joseph, le commissaire du gouvernement de Mirebalais, Me Marc Faublas Romulus, a été supplanté de ses fonctions. Il est remplacé provisoirement par le substitut commissaire de la ville, Me Élioné Saint-Fleur.

Durement critiqué, Marc Faublas Romulus a été suppléé, pendant que la commune pleure le crime abject du martyre Néhémie Joseph, moins de huit jours après la grande marche organisée dans la ville pour honorer sa mémoire, qui a réuni tous les secteurs de la communauté Mirebalésienne, le jeudi 17 octobre dernier, à l’occasion de la commémoration de l’assassinat de l’empereur Jean Jacques Dessalines, le père de nation haïtienne.

Joint au téléphone ce mercredi 23 octobre 2019, le coordonnateur du Mouvement Engagé du Centre (MOCEC), Robinson Mazarin, a exprimé une certaine confiance dans l’honnêteté du tout nouveau commissaire du gouvernement ai, l’avocat Élioné Saint-Fleur, qui, selon lui, en acceptant de briguer ce poste, se retrouve en face de l’histoire.  

« Me Élioné Saint-Fleur est un jeune garçon qui a la confiance de la population. Il est en face de l’Histoire. Nous lui avons donné un ultimatum de 48 heures pour réagir », a-t-il signifié.

Monsieur Saint-Fleur, ajoute Robinson Mazarin, a remplacé Marc Faublas Romulus qui n’a procédé à la moindre arrestation, alors qu’il a fait savoir qu’il dispose à 90 % des informations nécessaires sur les meurtriers de Néhémie Joseph.

En vue de faire avancer le dossier, une pétition est déjà en passe d’être émargée dans la cité de Charlemagne Péralte. « Nous sommes en train de recueillir la signature de beaucoup de citoyens conséquents de la ville pour déposer un document au parquet de la commune », a énoncé le leader du MOCEC, qui s’engage pour que ces genres de crimes ne se reproduisent plus dans la commune.

Robinson Mazarin, dans son intervention à l’émission Haïti débat de ce mercredi 23 octobre 2019, a souligné les prédateurs de Néhémie. «  Les premiers suspects de cet homicide, ce sont des pro-PHTK », a-t-il formulé.

Le Journaliste/Mentor de Néhémie Joseph a exprimé son souhait de voir trouver justice son dauphin. Il a informé qu’une enquête est en cours de réalisation par des associations de journalisme de la ville de Mirebalais, du département du Centre et de tout le pays. Ainsi, il a annoncé la production, incessamment, d’un rapport sur le dossier qui sera mis à la disposition de tout le public.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *