Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Hypocrisie de certains acteurs : Présimon Jean appelle la population à la vigilance

Haïti débat / Hypocrisie de certains acteurs : Présimon Jean appelle la population à la vigilance

Le journaliste politique, Présimon Jean, a évoqué, sans complaisance, l’hypocrisie des acteurs dans l’utilisation du nom du feu président Lesly François Manigat et dans leur repositionnement sur le paysage politique haïtien. Selon lui, certains protagonistes se servent de l’appellation de l’ancien chef d’État et l’opposition institutionnelle comme artifices pour se sanctifier en vue des prochaines joutes électorales.

L’analyste politique, Présimon Jean, s’est prononcé, suite à la déclaration du politicien/homme d’affaire, Réginald Boulos, sur son compte tweeter, évoquant la notion d’injustice sociale.

Dans un tweet, posté ce lundi 7 octobre 2019, le capitaliste qui revendique une position de gauche depuis peu, Réginald Boulos, a signifié qu’il y a injustice sociale quand un petit groupe profite de la richesse du pays, pendant que le reste de la population vivote, privé de la santé et du logement, sans avoir une pitance à mettre sous les dents.

Dans ce tweet, inspiré, dit-il, de l’ex président haïtien, Lesly Manigat, l’instigateur du mouvement 3e voix, ancien allié de l’actuel chef d’État, Jovenel Moise, se réclamant de l’opposition politique haïtienne, exige le changement dans les conditions d’existence du peuple haïtien.

Réagissant sur le repositionnement de Monsieur Boulos, sur la scène politique, comme membre de l’opposition, le linguiste/journaliste, Présimon Jean, ne mâche pas ses mots. « Les hommes et les femmes qui compressent l’économie du pays s’enveloppent du drap de l’opposition pour se sanctifier », a déploré l’ingénieur qui demande de poursuivre, au même titre que le président Jovenel Moise qui fait l’objet depuis quelque temps d’une contestation monstre, ses anciens collaborateurs.

Toutefois, le présentateur de l’émission Haïti débat affirme son soutien aux véritables protagonistes de l’opposition. « On a rien à reprocher aux acteurs de l’opposition qui s’opposent dès le départ du pouvoir en place. Nous devons nous arrêter de jouer à l’hypocrisie dans le pays. Le peuple haïtien doit faire preuve de vigilance pour ne pas élire un Jovenel Moise sous un autre nom », prévient-il, indiquant que le président ne devait pas encore occuper le pouvoir.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509)3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Aucun mandat n’est émis contre Réginald Boulos, affirme Me Jacques Lafontant

Le mandat d’amener circulant sur les réseaux sociaux contre le politicien et homme d’affaire Réginald …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *