Home 5 Actualités 5 Haïti débat / Gabriel Lyonel Jean et le calvaire du journaliste Arthus jean Marie : Le DG de la Radio ECHO rudement tabassé par des proches du député

Haïti débat / Gabriel Lyonel Jean et le calvaire du journaliste Arthus jean Marie : Le DG de la Radio ECHO rudement tabassé par des proches du député

Des bandits proches du député Gabriel Lyonel Jean ont roué de coups le DG de la Radio ECHO de la Sagesse Chrétienne de Lascahobas, le jeudi 1e août écoulé, sur la route de La Coline. Arthus Jean Marie a été rudement tabassé pour ses fréquentes interventions dans les médias de la région sur la situation de la zone.

Le phénomène de la fanatisation des supporteurs des acteurs politiques dans le pays représente une menace pour la liberté de la presse haïtienne. Les partisans fanatiques de nos protagonistes veulent bâillonner les leaders d’opinions.

Sauvagement rossé par des adeptes intolérants du député Gabriel Lyonel Jean, Arthus Jean Marie, dévoué dans sa mission de recherche et de partage de l’information que lui confère son métier de journalisme, n’a pas pu s’échapper à leur furie.

Il était  7 heures 40 du matin quand on m’a appris que la route reliant Mirebalais et Lascahobas était bloquée. Sitôt informés, nous avons fait des interventions à la radio pour enquérir la population de la situation. Puis, nous avons descendu sur la route pour constater l’ampleur de la situation. En cours de chemin, notre voiture a été tombée en panne. Pendant que nous faisons des manœuvres pour lever cette panne, un groupe favorable au député nous a envahis. Il m’a battu à plate couture, nous a expliqué le directeur général de la Radio ECHO de la Sagesse Chrétienne, intervenant à l’émission Haïti débat de ce lundi 5 août 2019.  

Le commissaire, poursuit le journaliste, avait ordonné de capturer les gredins, avec la lenteur des agents de la PNH, puis l’objection du député, ces malfrats n’ont pas été appréhendés.

Ainsi, la victime demande à l’État central de prendre sa responsabilité pour procéder à l’arrestation de ces individus qui, selon lui, sèment la terreur partout dans la région depuis pas mal de temps.

Ce groupe, formé, entre autres, par les dénommés Ti Pepe, Bellony, Dayou, Mackenzie, nous dit-il, attaquent systématiquement des institutions comme l’hôpital et la presse de la commune de Lascahobas.

Face à ce genre de situation, le PDG de la Radio Télé Scoop Garry Pierre Paul Charles pense que les associations de journalisme de la capitale doivent avoir une couverture nationale pour venir à la rescousse de tous les journalistes œuvrant sur toute l’étendue du territoire du pays.

La torture de Monsieur Jean Marie pose le problème du banditisme d’État et de la domination du système mafieux qui règne dans le pays. Présimon Jean croit qu’Haïti est un pays de mafia. Selon lui, nous sommes dirigés par des mafiosos.

« Quand les petro challengers parlent du changement du système, c’est le départ de ces prototypes de parlementaire qu’ils exigent. Ils veulent chasser ces parangons de sénateurs et de députés », formule le journaliste sénior Garry Pierre Paul Charles, soulignant que les acolytes du chef de gang Arnel Joseph se sont redéployés à Marchand Dessalines.

Mozard Lombard,

Journaliste/Rédacteur de la Radio Télé Scoop,

Tél : (509) 3147-1145,

Email : [email protected]

Réagir à cet article

About Mozard Lombard

Mozard Lombard

Check Also

Haïti débat : La voiture utilisée par le bandit Arnel Joseph était mise par le MICT à la disposition de Youri Latortue, rapporte Rosemond Jean

Le militant et allié du parti politique PHTK, Rosemond Jean, a pointé du doigt les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *