Home 5 Actualités 5 Haïti / Politique : Un groupe de citoyens appellent à la création d’un Etat fédéral.

Haïti / Politique : Un groupe de citoyens appellent à la création d’un Etat fédéral.

Dans la perspective de la reconstruction du pays le ‘’Mouvman Voye Je Sou Nasyon an’’ fait part à la presse du manifeste pour la nouvelle Haïti. Ce manifeste repose sur la valorisation des *’’Lakou’’ qui  se présente, dans la réalité haïtienne, à la fois comme un espace spirituel, social, économique…

La remise en valeur des ‘’Lakou’’ pourrait déboucher sur la nouvelle société haïtienne ou le bien-être de tous et de chacun serait garanti.

Ce projet fait corps aussi à la question de décentralisation qui passera par les arrondissements.

Le ‘’Mouvman Voye Je Sou Nasyon an’’  propose que le pays devienne un Etat fédéré avec les 43 arrondissements que l’on pourrait transformer en de vastes ‘’ Lakou’’.

Pour ces 43 ‘’arrondissements-lakou’’ le Mouvement suggère, entre autres, la création de tout un ensemble d’infrastructures : 43 bâtiments ministériels,  bâtiments législatifs, 43 conseils électoraux permanents, 43 lycées techniques et 3 campus universitaires, 43 hôpitaux, magasins communautaires, banques agricoles et de 3 aéroports internationaux respectivement dans le nord, le sud et le centre du pays. 

Chaque hôpital aura une capacité d’accueil de mille lits et chaque campus universitaire devrait pouvoir recevoir 20 mille étudiants.

Pour réussir l’exécution d’un tel plan, à double ligne de direction – déconcentration et décentralisation – le Mouvement appelle au changement radical de la nature du pouvoir haïtien, et souhaite que le pouvoir exécutif soit remplacé par un conseil de 9 membres, lequel aura pour mission d’organiser  à travers tout le pays des forums sur les questions de déconcentration et de décentralisation ; d’instituer des banques agricoles, des banques de crédit et des magasins communautaires au profit des paysans ; de faciliter aux déplacés par le tremblement la construction, à un coût moindre, de logements répondant aux normes antisismiques tout œuvrant à l’établissement d’un climat de paix et de tolérance dans le pays.

Cette nouvelle Haïti conçue à partir de ce projet ‘’ déconcentration/décentralisation’’ pourra conduire au respect des droits fondamentaux de chaque Haïtien, de chaque Haïtienne. Il s’agit du droit à la vie, à la nourriture, à la santé, du droit au logement, à l’éducation, à la justice et au travail écrivent les responsables du Mouvement, dont l’artiste Théodore Beaubrun Jr dit Lòlò,  dans ce manifeste.

*Note : Le mot créole ‘’Lakou’’, dérivé de la locution nominale française << la cour>> (dispositif spatio-politique des monarchies d’Europe) désigne une bio-spatialisation civile. Ainsi, il fait référence à un lieu ou sont regroupés les membres d’une même famille élargie. Cette bio-spatialisation  répond à la fois à une logique économique et politique. Car en se regroupant principalement sur une base sanguine, les individus mettent en place non seulement une force de production facilement mobilisable, au sens que c’est toute la famille qui est utilisée pour le travail agricole, mais aussi un mécanisme  de défense presqu’infaillible contre les menaces extérieures (civils et /ou politiques, écrit le professeur Fritz Dorvilier in La Crise  haïtienne de développement : entre économie morale et explosion démographique ; Cahiers du CEPODE, # 1, 1 ère Année Septembre 2009.

Par Idson Saint-Fleur

[email protected]

 

 

 

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *