Home 5 Actualités 5 La privatisation de la Teleco imminente et toujours inadmissible pour certains

La privatisation de la Teleco imminente et toujours inadmissible pour certains

Cette privatisation comme celle de la minoterie d’Haïti sous le premier mandat de René Préval n’est pas la bienvenue. Dans les forums de discussion sur Haiti-nation par exemple, c’est le débat houleux. Certains pensent que Viettel n’est tout bonnement pas approprié pour l’affaire,

car ce sont des gens cupides qui ne rechercheraient que le profit : « Nous avons affaire à des gens qui n’ont rien à voir avec le peuple haïtien, et qui ne jurent que par la défense de leurs intérêts mesquins au détriment du pays. »

Pour d’autres, le processus même de privatisation en Haïti est souillé : « La politique de privatisation en Haiti est conduite par des magouilleurs qui ne visent qu’a privatiser nos entreprises publiques à des fins d’interêts personnels et non pour que tous les Haitiens en profitent ».

Pourtant, même si la valeur marchande de l’Entreprise est contestable, reconnait un autre citoyen, « mais encore de croire que cet Etat haitien, comme il est aujourdh’ui, puisse gérer efficacement une entreprise comme la Teleco, serait de se leurrer royalement ». Pour lui, ce n’est toutefois pas une mauvaise idée de privatiser cette entreprise , c’est “un bon processus’’ car les deux premières privatisations qu’a connues Haiti ont été tout à fait rentables, les Moulins d’Haiti et la Cimenterie Nationale.

La Télécommunication d’Haïti a été mise en vente et c’est la compagnie vietnamienne Viettel, compagnie de téléphonie publique, qui a remporté l’appel d’offre de la Banque centrale. Ainsi, suivant l’annonce de Yves Bastien, directeur général du Conseil de modernisation des entreprises publiques (Cmep), le 2 mars prochain, l’Etat du Vietnam sera lié à Haiti via la signature de cet accord avec l’Etat haïtien qui cédera 60% des actions de sa compagnie téléphonique pour le montant de 59 millions de dollars. Une contre-expertise a été sollicitée par des sénateurs mais suite au tremblement de terre, on n’avait tout simplement pas la tête à cela.

La teleco est devenue plus moribonde après le séisme avec des câbles au niveau de son réseau et deux de ces bâtiments très endommagés.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *