Home 5 Actualités 5 L’IBESR et ses partenaires, se mobilisent pour le jour national de l’enfant

L’IBESR et ses partenaires, se mobilisent pour le jour national de l’enfant

Dans le souci de mettre un accent particulier cette année sur le jour national de l’enfant, l’Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR), a procédé à la création d’un comité intersectoriel comprenant des organismes  publics et internationaux.

Soulignant la ratification par l’Etat haïtien en décembre 1994 de la convention relative aux droits de l’enfant qui impose au gouvernement l’adoption des mesures appropriées pour améliorer le sort des enfants du pays, particulièrement les plus vulnérables à la délinquance et la prostitution juvénile, le Ministère des affaires sociales à travers l’IBESR, s’est entouré d’institutions étatiques tels : le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) , le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) et le Ministère de la jeunesse des sports et de l’action civique (MJSAC) ainsi que des organisations internationales  comme  l’UNICEF ; le PADF ,la MINUSTAH  l’OIM  et le BIT, pour lancer du 1er au 14 juin prochain, la ‘’Quinzaine de l’Enfant.’’

« Donnons aux enfants toute leur importance dans notre société », theme commun de trois grandes commémorations visées par  les dirigeants qui comptent sensibiliser divers secteurs de la vie nationale sur la nécessité d’adopter des mesures urgentes et structurées dans le cadre d’un plan permanent d’encadrement des enfants à risques aux fins de les prémunir contre les appâts de la violence, de la délinquance, de la prostitution juvénile et d’autres maux sociaux affectant actuellement notre milieu : la Journée internationale des enfants victimes d’agression (4 Juin), la journée internationale contre le travail des enfants (12 juin)et le jour de l’enfant (14 juin).

A cet effet, différentes sections des institutions concernées réaliseront des activités spécifiques dans les grandes villes du territoire national avec leur public cible. Conférences-débats, spectacles culturels et récréatifs, exposition, foire, avec les enfants comme principaux acteurs.

Avec le lancement de ce projet, l’Institut de Bien-Etre Social et de Recherche veut voir l’enfant haïtien au centre des préoccupations de tout un chacun.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *