Home 5 Actualités 5 Haïti/France/Coopération : Une visite, et 326 millions d’euros d’aide

Haïti/France/Coopération : Une visite, et 326 millions d’euros d’aide

Malgré l’ampleur de cette catastrophe, Nicolas Sarkozy reconnait que le peuple haïtien n’est pas resté par terre. Il s’est remis debout ! Ainsi conseille t-il aux plus hautes autorités haïtiennes de définir les conditions d’un consensus national en vue de l’élaboration d’un projet national de reconstruction. En ce sens Haïti doit assumer le leadership de la reconstruction. Et une fois ceci fait, La France et le reste de la communauté internationale apporteront leur aide, a lâché le président français.

Cependant, a-t-il martelé, ne reconstruisez pas comme avant, ne négligez pas le ‘’pays en dehors’’, c’est-à-dire, le pays exit Port-au-Prince.

M. Sarkozy a plaidé la cause de la déconcentration et de la décentralisation d’Haïti. << Tout ne peut pas se faire à Port-au-Prince >>. Même plaidoyer engagé en faveur d’une meilleure redistribution des richesses nationales haïtiennes  et à la création des conditions d’un développement économique durable et endogène.

Comme attendu le président français a dévoilé l’aide que son pays compte octroyer à Haïti. L’ensemble pourrait avoisiner 326 millions d’euros dont 180 millions pour la reconstruction et 56 millions en termes de l’annulation de la dette d’Haïti envers la France.

Des dispositions très concrètes – garantie donnée par Nicolas Sarkozy – seront adoptées afin de procurer des abris provisoires à près de 200 mille personnes, des tentes qui devraient arriver dans quelques jours sinon quelques semaines.

La France fera cadeau à Haïti d’une flotte de 260 véhicules de police, de pompiers et d’ambulances et prend à son compte la reconstruction de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti.

Des jeunes du service civique français viendront aider à la scolarisation des enfants haïtiens.

Un terrain près d’un hectare sera mis à la disposition du gouvernement pour reloger une partie des services de l’administration publique.

Dans ce paquet d’aide figurent plusieurs dizaines de tonnes d’engrais et de semences, l’accueil davantage d’étudiants et d’orphelins haïtiens en France, la rénovation d’un certain nombre d’œuvres d’art haïtiennes. Nicolas Sarkozy  a aussi garanti que la France continuera de travailler sur le dossier haïtien main dans la main avec les Nations Unies et d’autres pays comme les Etats-Unis, le Canada et le Brésil.

Il promet qu’à la conférence de New York le 31 mars prochain, d’autres promesses d’aides pourront être faites.

Par Idson Saint-Fleur

[email protected]

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *