Home 5 Actualités 5 Haïti/Séisme: Les forces onusiennes et américaines se coordonnent pour aider Haïti

Haïti/Séisme: Les forces onusiennes et américaines se coordonnent pour aider Haïti

Des responsables de la force de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et des forces américaines déployées dans ce pays se sont félicités cette semaine de leur bonne coordination pour venir en aide à la population haïtienne après le séisme du 12 janvier.

« La distribution alimentaire se déroule très bien. Les deux forces s’unissent et travaillent conjointement afin que tout se passe pour le mieux », a assuré le responsable des forces spéciales américaines en Haïti, le général Ken Keen, en marge d’une réunion tenue le mardi 2 février à la base logistique de la MINUSTAH.

« Certaines fois, nos troupes font la coordination des activités de distribution alors que les casques bleus assurent la sécurité. Mais dans d’autres sites, ils arrivent que ce soient les militaires des Nations Unies qui distribuent tandis que nous nous occupons de la sécurité. C’est vraiment un travail conjoint », a-t-il ajouté.

De son coté, le commandant de la force de la MINUSTAH, le général Floriano Peixoto Vieira Neto, a affirmé que les militaires de la Mission faisaient de leur mieux pour supporter la population haïtienne. « Les casques bleus sont très motivés car ils savent que cette collaboration permettra d’améliorer le travail et d’être plus efficaces car nous sommes tous là pour le même but : aider le peuple haïtien », a-t-il déclaré.

Le Représentant spécial adjoint principal du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Antony Banbury, a affirmé que cette coopération pourrait servir de modèle. « Nous essayons d’utiliser ce modèle de coopération pour mettre en œuvre des types de collaborations similaires entre les forces militaires et les différentes organisations civiles sur le terrain », a-t-il dit.

« Nous avons appris des leçons difficiles d’expériences passées et nous savons combien est cruciale la bonne entente entre les militaires et les acteurs civils. Sans l’aide des militaires beaucoup d’activités n’auraient pas été réalisées », a poursuivi Antony Banbury. Selon lui, il est important de mettre sur pied des mécanismes fiables pour être sûr que la coopération entre les travailleurs civils et militaires se déroule dans les meilleures conditions.

Suite au tremblement de terre qui a causé la mort de 200.000 personnes en Haïti, les Etats-Unis ont dépêché sur place des soldats, dont le nombre actuellement est de 6.800. Ces militaires sont essentiellement déployés dans la capitale Port-au-Prince et ses environs. Leur nombre va s’accroître et permettra de renforcer la logistique pour mieux assurer l’acheminement de l’aide humanitaire aux populations.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *