Home 5 Actualités 5 Haïti/Elections : La congresswoman Maxime Waters écrit au Président Préval sur l’exclusion de douze partis politiques de la course

Haïti/Elections : La congresswoman Maxime Waters écrit au Président Préval sur l’exclusion de douze partis politiques de la course

La congresswoman américaine Maxime Waters exprime ses préoccupations par rapport à la crédibilité des élections législatives haïtiennes prévues en février et mars 2010.

Dans une correspondance adressée au Président haïtien René Préval, la congreswoman américain s’est dit fortement préoccupée par l’avenir du processus eu égard à la décision du Conseil électoral provisoire (CEP) d’exclure plus d’une douzaine de partis politiques de la course.

« Je crains que ces exclusions violent le droit des citoyens haïtiens de voter à des élections libres et équitables et cette décision serait un recul significatif au développement démocratique d’Haïti », a écrit Maxime Waters.

Madame Waters croit qu’il est impératif que les prochaines élections haïtiennes soient libres et équitables. Des Partis politiques ne devraient pas être exclus d’une élection sans une raison légalement impérieuse, déterminée par le biais d’un processus transparent et impartial, a-t-elle poursuivi.

Selon la congresswoman, le fait que la décision a été rendue par un Collège électoral provisoire dont les membres ont été choisis  par le bureau de la Présidence sur une liste de candidatures soumises par des organisations sélectionnées par le chef de l’Etat plutôt que conformément  à ce que la Constitution de 1987, soulève également des questions à propos de l’équité du processus.

En conséquence, la congresswoman  invite le Président René Préval à prendre les mesures appropriées pour que l’organisation des prochaines élections en Haïti soient libres et justes.

Maxime Waters a aussi rappelé au Président Préval ‘’son engagement de longue date à soutenir la démocratie et le développement en Haïti, et avoir déployé  des efforts dans le Congrès des États-Unis pour obtenir l’annulation de la dette d’Haïti.

Ces efforts ont abouti à l’annonce de la Banque mondiale en juin dernier qu’Haïti a atteint le «point d’achèvement» pour l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et recevrait l’annulation complète de ses dettes multilatérales, a-telle enchainé soulignant qu’elle travaille également à augmenter l’aide bilatérale des États-Unis à Haïti.

Se déclarant être dans l’attente de nouvelles décisions du Président Préval dans le cadre de ce dossier, Maxime Waters exprime son impatience de continuer à travailler avec le numéro un de l’exécutif  haïtien afin de soutenir le développement démocratique en Haïti.

Une copie de la correspondance adressée au chef de l’État haïtien a été acheminée à la secrétaire d’Etat des États-Unis, Hillary Clinton et une  au président du sous-comité de l’hémisphère occidental, Eliot Engel.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *