Home 5 Actualités 5 Haïti/Justice/Elections : Jocelerme Privert s’en prend à ceux -là qui l’accusent dans le massacre de la Scierie pour mettre en question sa candidature

Haïti/Justice/Elections : Jocelerme Privert s’en prend à ceux -là qui l’accusent dans le massacre de la Scierie pour mettre en question sa candidature

Le candidat au sénat pour les Nippes sous la bannière de la plate-forme Inite, Jocelerme Privet, a une nouvelle fois rejeté jeudi (17 décembre 2009) les accusations portées à son encontre dans le cadre de la tuerie de La Scierie, un quartier à l’entrée sud de Saint-marc (Artibonite-Nord), en février 2004.

Jocelerme Privert indique avoir été blanchi par la Cour d’Appel des Gonaïves, suite à une décision du juge Hugues Saint-Pierre qui avait ordonné sa relaxe, en 2006. Il était le premier des inculpés dans cette affaire à être sorti de prison en ce temps-là.

Mieux encore, rappelle M. Privert, la Cour d’Appel des Gonaïves dans une autre décision arrêtée quelques mois plus tard avait estimé que le juge Clunie Pierre Jules qui était chargé du traitement  de ce dossier ne l’avait pas fait en toute impartialité.

A en croire Jocelerme Privert, le tribunal avait regretté que ce magistrat ne s’était pas demandé s’il était de sa compétence de traiter un pareil dossier. Reprenant la conclusion de la décision de la Cour d’Appel, le candidat au sénat de la plate-forme Inite pour le département des Nippes, reste convaincu que le juge qui l’avait entendu avait agi avec une ‘’légèreté déplorable préjudiciable à certains et favorable a d’autres’’.

L’ancien ministre de l’intérieur lors de la deuxième présidence de Jean Bertrand Aristide affirme n’avoir rien à se reprocher dans l’affaire de La Scierie, déclarant qu’on l’avait voulu associer à cette affaire uniquement dans le but de le persécuter.

« J’ai dirigé les affaires de l’Etat avec honnêteté, rectitude, dignité, dans la plus grande transparence et dans le respect scrupuleux des droits et libertés de mes concitoyens », soutient Jocelerme Privert qui dit avoir, au regard du dossier de La Scierie, la conscience tranquille.

Concernant les critiques adressées aux anciens dignitaires Lavalas qui se portent candidats aux prochaines élections sous la bannière d’autres formations politiques, la réplique de Jocelerme Privert est sans appel.

« Je suis un citoyen haïtien jouissant de ses droits civils et politiques qui  peut se porter candidat pour sa circonscription ou sa région autant bien comme indépendant ou sous la bannière d’un parti politique quelconque’ », a-t-il lâché.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *