Home 5 Actualités 5 Haiti/Corruption : La Fondation Héritage pour Haiti préoccupée par les sources de financement de la campagne électorale

Haiti/Corruption : La Fondation Héritage pour Haiti préoccupée par les sources de financement de la campagne électorale

Alarmée par l’opacité qui, à quelques semaines  des prochaines élections législatives de 2010, entoure le financement des campagnes électorales et déplorant les carences de la Loi électorale 2008 en matière de régulations garantes de probité dans le financement des campagnes, La Fondation Héritage pour Haïti (LFHH), section haïtienne de Transparency International (TI) met en garde contre toute pratique de détournements de fonds et de biens publics au profit de certains candidats.

Les allégations relayées par les médias nationaux concernant les malversations présumées des ressources de l’Etat, notamment du Fonds PetroCaribe et des impôts prélevés pour les collectivités territoriales, en faveur des candidats proches du pouvoir pour financer leurs campagnes électorales soulèvent de profondes inquiétudes.

LFHH estime que si ces allégations se révélaient fondées, le jeu démocratique des prochaines compétitions électorales serait faussé à la base en raison du fait que certains candidats seraient favorisés au détriment des autres candidats engagés dans la course électorale créant ainsi une absence totale d’équité dans la compétition politique. LFHH redoute les répercussions de tels abus sur la nation tant au niveau social que politique.

Social, puisque ces fonds et ressources publics seraient déviés à des fins politiques plutôt que budgétisés et alloués, selon leurs attributs et selon les normes, aux projets de développement communautaire et social au bénéfice des Haïtiens.

Politique, puisque la démocratie serait elle-même bafouée lorsque certains bénéficieraient des largesses illicites du pouvoir alors même que les autres  ne pourraient compter que sur l’ardeur et la générosité de leurs militants.

LFHH se fait le devoir de tirer la sonnette d’alarme et s’insurge contre toute tentative de fausser le jeu démocratique pour nous mener à ce que nous appelons ici «une démocratie spécifique à l’haïtienne ».   Elle veut une République propre et une démocratie réelle.

LFHH demande à tous les partis politiques et à tous les candidats qui participeront aux prochaines élections législatives de 2010 à manifester un haut degré de probité et de transparence en divulguant la liste de tous les dons et subventions reçus en nature et en espèces en guise de contributions de campagne ainsi que leur provenance.   LFHH demande à tous les partis d’envoyer les listes aux médias, à l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et de les afficher dans les sièges sociaux des partis.  L’électorat ne pourra que tirer ses propres conclusions sur les partis qui manquent à ce devoir.

LFHH exhorte la Commission Justice et Sécurité Publique du Sénat de la République et la Commission Anti-Corruption de la Chambre des Députés à convier à des auditions publiques les Ministres de l’actuel gouvernement en vue de fournir des explications claires et précises sur la distribution/l’utilisation présumée des  ressources de l’Etat (fonds publics, véhicules, engins lourds) au profit de certains candidats à l’occasion des prochaines élections.

LFHH estime que la convocation des titulaires des Ministères par les commissions parlementaires pour éclairer la Nation  sur les pratiques illégales et  partisanes de financement de partis et de candidats avec l’argent des contribuables permettra d’arrêter la perpétuation de ces pratiques combien néfastes pour la démocratie et la stabilité de notre pays.

LFHH demande, en outre, au Sénat de la République d’accélérer le vote de la loi sur le fonctionnement des partis politiques en vue d’accorder le même accès aux fonds publics à tous les compétiteurs.

LFHH appelle tous les haïtiens et haïtiennes à être lucides et vigilants et à oeuvrer pour le triomphe des valeurs républicaines car on ne peut être des citoyens et des citoyennes par procuration.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *