Home Actualités Haïti/ Journée mondiale de lutte contre Sida : Le représentant de l’ONU/Sida en Haïti appelle à une augmentation des fonds destinés à la lutte contre ce fléau
Actualités - décembre 2, 2009

Haïti/ Journée mondiale de lutte contre Sida : Le représentant de l’ONU/Sida en Haïti appelle à une augmentation des fonds destinés à la lutte contre ce fléau

Le premier décembre de chaque année est consacrée à la sensibilisation sur le VIH/Sida. Cette année, le ministère haïtien de la santé publique et de la population et la Plateforme des associations des personnes vivant avec le VIH/Sida ont commémoré cette journée autour du thème : ‘’Tenir sa promesse’’. Les organisateurs estiment qu’Haiti a fait des efforts considérables dans le domaine de la prévention.

Le représentant de l’ONU/Sida en Haïti qui prenait part à l’activité commémorative de cette journée organisée à Pétion-ville a indiqué que 6 mille personnes meurent chaque année du sida en Haïti, à raison de 15 décès par jour. Ernesto Guerero pense que le moment est venu d’augmenter les fonds destinés  à la lutte contre le VIH/Sida.

Des propositions issues des matrices communautaires s’avèrent nécessaires, si l’on en croit le vice-président du comité de coordination multisectoriel, Arnoux Descardes, estimant que tous les secteurs doivent être impliqués dans cette lutte.

De son côté, le directeur par intérim de L’Usaid, prenant la parole, au nom de l’ambassadeur américain Kenett Merten, a réitéré l’engagement du gouvernement des Etats-Unis d’aider la population haïtienne dans le combat contre ce fléau.

Pour sa part, le ministre de la santé publique, Alex Larsen, a présenté  l’un des défis majeurs auxquels l’Etat haïtien aura à se colleter au cours des prochaines années, il s’agit de la défense des personnes à risques et séropositives.

Environ 22 mille personnes vivant avec le VIH/Sida sont sous ARV  à travers tout le pays, 43 mille autres figurent sur une liste d’attente ; malgré les écarts entre ces deux statistiques, l’ingénieur César Vincent, l’un des responsables de la plateforme des associations de PV/VIH estime que beaucoup d’efforts ont été consentis en vue d’améliorer le sort des  personnes infectées au VIH.

De l’avis de l’ingénieur Vincent, il importe désormais de rendre les soins plus accessibles tout en mettant à la disposition de PV/VIH les médicaments de la dernière génération.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *