Home Actualités Haïti/Société : La violence faite aux enfants à l’école interpelle Plan international et le MENFP
Actualités - novembre 19, 2009

Haïti/Société : La violence faite aux enfants à l’école interpelle Plan international et le MENFP

Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) et  Plan international ont lancé officiellement, ce jeudi, une campagne de sensibilisation  sur la violence faite aux enfants à l’école, à la veille de la commémoration, ce 20 novembre 2009, du 20e anniversaire de la convention des Nations Unies relative aux droits de l’Enfant.

 

Cette campagne se déroule autour du thème ‘’Ann aprann san kè sote’’ (apprenons en toute quiétude en fiançais) et s’étend de septembre 2009 à juin 2011.

Les instigateurs de la Campagne font remarquer que ‘’la violence et la menace de la violence ont un impact dévastateur sur la vie des jeunes.

« Chaque enfant a droit à un environnement scolaire sûr et il incombe à tous de travailler ensemble pour appuyer le droit des enfants à une éducation sans violence. Le vrai changement nécessitera un changement de comportement et d’attitude à tous les niveaux », ont revendiqué le Plan international et le Ministère de l’éducation nationale.

Une enquête menée en 1999 par le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) à travers les dix départements géographiques du pays, a confirmé que des enfants sont victimes dans les écoles haïtiennes de différentes formes violence physique et mentale, entre autres, châtiments corporels, moqueries, insultes, mot et/ou gestes grossiers, menaces qui sont les plus rependus en Haïti, a révélé l’enquête.

Les responsables ont précisé qu’au regard des articles de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’Enfant et de l’éthique des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la Campagne va « démultiplier l’élan impulsé par le Secrétaire général des Nations Unies sur la violence à l’encontre des enfants conduite en 2006.

Les instances concernées par la Campagne sont, entre autres, les écoles publiques et privées, les ONGs, les institutions internationales, les institutions étatiques, les Eglises, les medias, les artistes, les associations d’enfants et de jeunes, les universités, le secteur privé. Les élèves, les enseignants et les directeurs d’écoles étant les principaux concernés.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *