Home Actualités Haïti-Minustah : Un jeune garçon blessé par des soldats onusiens dans la localité Papin à Grand-Goâve
Actualités - novembre 10, 2009

Haïti-Minustah : Un jeune garçon blessé par des soldats onusiens dans la localité Papin à Grand-Goâve

Rinvil Jean Wendy, employé de la Direction générale des impôts à Grand-Goâve, a été blessé par des casques bleus de la force de paix de l’Onu en Haïti (Minustah). Cela s’est passé lundi matin entre 01h30 et 08h (heures locales),  à Papin, septième section de cette commune de la région des palmes. Le jeune homme a été atteint d’un projectile à l’épaule droite, avons-nous appris.

Selon l’inspecteur de police de la Grand-Goâve, Sansin Clersain, qui a confirmé l’information, l’incident s’est produit lorsque les soldats onusiens ont tiré des coups de feu pour tenter de disperser des membres de la population de Papin venus inspecter un hélicoptère de la force de paix de l’Onu qui était contraint d’atterrir prématurément dans leur localité en raison ‘’des difficultés techniques’’.

Les responsables de la Minustah avaient dépêché un autre hélicoptère pour porter de l’aide aux soldats en difficultés, suivant les explications de l’inspecteur Sansin Clersain, joint au téléphone par la rédaction de Scoop FM.

L’inspecteur de police n’était toutefois pas en mesure de confirmer les informations selon lesquelles l’hélicoptère transportait des produits suspects,  relayées par des membres de la population de Papin.

« Nos policiers sont arrivés sur les lieux et ont pu tenir la population à distance pour éviter le pire puisqu’elle voulait à tout prix  pénétrer dans l’hélicoptère, arguant que les casques bleus venus secourir leurs collègues avaient déplacé des produits qui de l’avis de la population s’apparenteraient à de la drogue », a fait savoir l’officier de police.

Parallèlement, les responsables de la Mission à Port-au-Prince ont précisé que l’hélicoptère effectuait un voyage de routine dans la zone lorsqu’il a atterri précipitamment.

« L’hélicoptère a eu des difficultés techniques mais a pu atterrir grâce aux diligences du pilote », a déclaré la porte-parole de la Minustah, Soffie Bouteaud de la Combe.

Selon la version des responsables onusiens, les produits qui se trouvaient dans l’hélicoptère n’étaient autre que de la nourriture.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *