Home Actualités Haïti/Insécurité : A Les Irois, la mort suspecte d’un ancien maire met la ville dans la tourmente
Actualités - octobre 30, 2009

Haïti/Insécurité : A Les Irois, la mort suspecte d’un ancien maire met la ville dans la tourmente

Une vive tension a régné hier jeudi 29 octobre vers 16 heures locales à Les Irois, commune du département de la Grand-Anse (sud-ouest), où une trentaine de maisons ont été incendiées et plusieurs autres endommagées. Toutefois, on ne dénombre pas de pertes en vies humaines. Selon le maire Julnor Niclasse, ces actes seraient l’œuvre des membres de la population indignés par la mort subite de l’ancien maire de la ville, Rochefort Barjon.

Très apprécié par la population, cet ancien professeur du lycée de la ville avait dû fuir Les Irois pour se réfugier depuis deux ans à Port-au-Prince, la capitale haïtienne. Récemment rétabli d’une maladie longuement supportée, M. Barjon est rentré à Les Irois le week-end écoulé.

Selon l’actuel maire de la ville Julnor Niclasse, suite au décès de Rochefort Barjon, les membres de la population en colère ont mis le feu aux résidences de certains individus soupçonnés d’implication dans la mort jugée surnaturelle de leur ancien bienfaiteur. Ces individus auraient déjà gagné le maquis depuis le retour de l’ancien premier citoyen de la ville.

Le calme est pratiquement revenu dans la ville ce vendredi 30 octobre grâce aux efforts conjugués de la Police Nationale d’Haïti et des soldats de la Minustha. La population réclame toutefois l’augmentation du nombre des policiers cantonnés au commissariat de cette ville, récemment dotée de structure policière.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *