Home 5 International 5 Syrie: les Etats-Unis parachutent des munitions à des rebelles anti-EI
Photo : lefigaro.fr

Syrie: les Etats-Unis parachutent des munitions à des rebelles anti-EI

Washington – Les Etats-Unis ont parachuté des munitions à des groupes arabes en Syrie pour les aider contre le groupe Etat islamique, illustrant leur ré-orientation après le fiasco de leur plan d’entrainement de forces locales.

Selon un responsable américain, le parachutage, réalisé dans le nord de la Syrie par des avions cargo C-17, a permis de larguer 50 tonnes de munitions de petit calibre, et des grenades.

Selon le colonel Steve Warren, un porte-parole militaire américain basé à Bagdad, les munitions parachutées étaient destinées à la Coalition arabe syrienne.

Il s’agit d’une coalition de groupes arabes qui se bat depuis plusieurs mois dans le nord-est de la Syrie contre le groupe Etat islamique, dans la région au nord de Raqa notamment, a-t-il précisé.

Cette alliance comprend au total de 4 à 5.000 combattants, selon le colonel Warren.

Elle pourra aussi recevoir un soutien aérien de la coalition dirigée par les Etats-Unis, a-t-il précisé.

L’opération illustre les nouvelles orientations annoncées vendredi par l’administration américaine pour son action en Syrie.

Plutôt que de chercher à former des Syriens pour se battre contre le groupe Etat islamique, une initiative qui a tourné au fiasco, le Pentagone va désormais se concentrer sur la fourniture d’armes et le soutien aérien à des groupes soigneusement sélectionnés, en particulier dans le nord-est de la Syrie.

Depuis plusieurs mois, les responsables américains ne cessent de montrer en exemple la reconquête opérée sur le groupe Etat islamique par les forces kurdes syriennes et des groupes arabes dans cette zone, le long de la frontière turque.

Le fer de lance des combats, la principale milice kurde syrienne YPG (Unités de protection du peuple kurde), vient d’annoncer la constitution d’une coalition formelle avec les groupes arabes et la principale milice kurde syrienne.

Il s’agit de constituer une force militaire nationale unie pour tous les Syriens, incluant des Kurdes, des Arabes, des Syriaques et tous les autres, selon le communiqué diffusé par la milice YPG.

Le communiqué des YPG n’évoque pas la Coalition arabe syrienne parmi les membres de la coalition. Mais il cite le groupe majoritairement arabe Burkan al-Furat (Le volcan de l’Euphrate).

Ces annonces surviennent une dizaine de jours après l’entrée de la Russie dans le conflit syrien, avec des bombardements aériens massifs.

Le colonel Warren a estimé qu’il y avait peu de risques que les groupes arabes aidés par Washington soient touchés par les bombardements russes, qui visent des régions plus à l’ouest de la Syrie.

Les Russes n’ont pas beaucoup fait de travail dans cette région, a-t-il estimé. La Coalition arabe syrienne combat le groupe Etat islamique, et seule une fraction des frappes russes ont eu lieu là où le groupe Etat islamique opère, a-t-il dit.

(©AFP / 12 octobre 2015 21h46)

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Mexique: après six mois de fuite, le baron de la drogue “El Chapo” tombe à nouveau

Le narcotrafiquant en fuite Joaquin “El Chapo” Guzman a été arrêté vendredi, six mois après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *