Home Actualités Haïti/Elections : Le remaniement du CEP dévient effectif
Actualités - octobre 17, 2009

Haïti/Elections : Le remaniement du CEP dévient effectif

Dans un arrêté présidentiel pris en conseil des ministres, vendredi soir, il a été confirmé  les noms des personnalités faisant  partie du Conseil Electoral Provisoire remanié, remanié en raison de l’intégration de nouveaux secteurs et de nouveaux représentants au Collège électoral.

 

Le CEP est maintenant composé des personnalités suivantes :

1.- Ribel Pierre (Conseil National des Partis Politiques Haïtiens).

2.-Laurette Croyance (Eglise anglicane).

3.-Leonel Raphaël (Fédération Protestante d’Haïti).

4.-Gaillot Dorsainvil (Secteur des Handicapés).

5.-Ginette Cherubin (Organisations féminines).

6.-Jean Thenève Pierre Toussaint (Fédération Nationale des Casecs d’Haïti).

7.- Anténor Guerrier(Vodou).

8.- Jacques Belzin (Secteur syndical).

9.- Jean Enel Désir (Eglise Catholique).

Selon le  ministre chargé des relations entre l’exécutif et le parlement, les membres du CEP ont été désignés suivant un processus démocratique  auquel ont participé les différents secteurs appelés par le chef de l’Etat.

En ce qui a trait à la position de la Convention des Partis Politiques Haïtiens, Joseph Jasmin estime qu’elle s’était  écartée du processus en raison de sa position, car elle avait rappelé son représentant à l’institution électorale et exigé le renvoi du conseil.

A entendre le ministre Jasmin, les 8 autres secteurs n’ont pas fait leur la position de la Convention. Au contraire, laisse t-il comprendre, ces secteurs croyaient que certains membres du Conseil qui avait organisé les dernières élections devraient partir et que d’autres devraient rester. Ainsi, soutient, Joseph Jasmin, le consensus réclamé par la Convention était déjà dégagé, et ce regroupement de formations politiques se retrouvait face à un autre  consensus (Président et 8 secteurs).

M. Jasmin explique aussi que le président de la république n’était pas opposé à la formation d’un Conseil avec 9 nouveaux membres, et de fait il avait offert la possibilité à chaque secteur de reconfirmer son représentant à l’institution électorale ou d’en désigner un autre.

Le ministre en charge des relations entre l’exécutif et le parlement dit ne pas regretter l’absence de la Convention au Conseil Electoral Provisoire puisqu’il s’agit d’un choix ; par contre, fait-il remarquer qu’en tant que dirigeant politique, il était favorable à la présence de la Convention au Collège électoral.

Joseph J.Jasmin indique que les membres du CEP remanié prêteront serment la semaine prochaine et entreront par la suite en fonctions.

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *