Home 5 Actualités 5 Haïti – Elections : Quand la politique divise des pasteurs protestants haïtiens

Haïti – Elections : Quand la politique divise des pasteurs protestants haïtiens

Au vu et au su de tous, le secteur protestant connait son leader. La commission de médiation a fait choix de l’ancien journaliste, Jean Clarens Renois, pour la présidentielle de 2015. Mais cette désignation ne fait pas l’unanimité au sein de la confrérie des « hommes de Dieu ».

Le pasteur Rénold Jean Claude Bazin, candidat à la présidence sous la bannière du parti Mouvement Chrétien pour une Nouvelle Haïti (MOCHRENHA), présent dans les rencontres, souhaite du courage à M. Renois. Cependant, ce pasteur maintient sa candidature à la prochaine présidentielle prétextant qu’il tient son autorité de ladite commission ; alors que suivant une résolution, seuls les deux autres prétendants au palais national qui composaient le trio avant délibération ont autorisé à maintenir leur candidature tout dépend de leur volonté. « Je n’étais pas au courant de cette résolution, j’ai tout appris à la radio », a avancé le « berger », qui a profité de l’occasion pour inviter la population à voter pour lui, le 25 octobre prochain.

Suivant les constats, cette division a pris naissance bien avant la tenue de la première rencontre visant à trouver un représentant unique pour le secteur protestant. Le pasteur ou/et le théologien, Amos André, a pointé du doigt un groupe de responsables d’églises issus de la commission qui vont tout manigancer pour designer Jean Chavannes Jeune. « Il est un menteur ! De plus il est un théologien, non un pasteur », a lâché Gerald Bataille, président de la Mission Eglise de Dieu des premiers chrétiens en Haïti.

Déjà nous pouvons déduire qu’un groupe du protestantisme en Haïti a désigné Jean Clarens Renois, car aucune décision officielle n’est encore prise du côté des six (6) autres, en particulier les quatre, en ce qui a rapport à leur retrait.

En outre, nous ne sommes pas sans savoir que les candidats à la présidence ont été invités à valider les maquettes de bulletins. Notre grande interrogation : ces pasteurs récalcitrants ont-ils le courage de prêcher l’unité à l’assemblée des fidèles ; ou ne fonts-ils que gérer leur petite ou moyenne entreprise ?

A rappeler, les 7 candidats qui étaient en course sont les suivants : Amos André, Reynold Jean Claude Bazin, Lucien Jephté, Maxo Joseph, Jean Chavannes Jeune, Jean Palème Mathurin et Jean Clarens Renois.

Réagir à cet article

About La Redaction - Scoop

La Redaction - Scoop

Scoop FM, TV & Website, une chaine de médias pour vous tenir informés – des journalistes compétents toujours au cœur des faits saillants – Scoop !

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *