Home 5 Actualités 5 Haïti : Nouvelle rencontre au Palais national autour du projet d’amendement de la constitution de 1987

Haïti : Nouvelle rencontre au Palais national autour du projet d’amendement de la constitution de 1987

Le Pésident René Préval s’est entretenu dimanche au Palais national (Siège de la  présidence) avec plusieurs sénateurs autour du projet d’amendement de la constitution haïtienne du 29 mars 1987.

Selon des sources digne de foi, le Président Préval aurait rejeté une proposition du premier sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue,  voulant proroger , sans toutefois fixé un delai,  le mandat des députés.

« Une telle décision serait une violation de la constitution », aurait déclaré le chef de l’Etat, toujours selon les mêmes sources.

La 48e législature touche à sa fin le deuxième lundi de janvier 2010, mais une entente aurait déjà été trouvée pour que les députés siègent jusqu’au mois de mai 2010 en attendant que les prochaines élections aient lieu(ndlr).

Entre autres sénateurs ayant participé à ce tête-à-tête avec le chef de l’Etat, citons Youri Latortue de l’AAA, John Joseph Joël, Moïse Jean Charles et Francky Exius, trois des douze représentants de la Plate-Forme politique Lespwa à la Chambre haute.

Dans l’intervalle, un groupe de citoyens a écrit aux sénateurs et députés pour les appeler à réfléchir en profondeur dans le cadre de la réforme constitutionnelle.

« Les propositions d’amendement formulées par l’Exécutif menacent l’équilibre des pouvoirs. Si les prositions de l’Exécutif sont adoptées, cela affaiblirait le Législatif », a déclaré Me Camille Leblanc, l’un des siganataires de la lettre qui intervenait ce lundi à l’espace « l’information commentée » du grand journal du matin de Scoop FM.

 

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Stéphanie Auguste devient ministre des Affaires Sociales et du Travail

L’actuelle ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger vient d’être nommée Ministre des Affaires Sociales et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *