Home 5 Actualités 5 Haïti/ Economie : Le Gouvernement vole au secours des producteurs de « Konparèt » de Jérémie !

Haïti/ Economie : Le Gouvernement vole au secours des producteurs de « Konparèt » de Jérémie !

Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Lamothe entend supporter la production de « Konparèt » qui représente une spécialité de la ville de Jérémie. Le chef du gouvernement a annoncé son accompagnement à ce secteur dans le cadre du programme « Gouvènman an lakay ou » qui s’est déroulé, le samedi 22 mars, dans cette ville.

Selon un communiqué de la Primature ce lundi, une somme de cent mille (100,000) gourdes serait octroyée à chaque association et/ou entreprise en vue d’aider à l’amélioration de la chaîne de production. Ce produit qui fait la fierté des Jérémiens et Jérémiennes, évoluant en Haïti comme à l’étranger, constitue une importante source de richesse pour les producteurs a déclaré Mme Emilie Frédérique Vincent dit « Madame Manès », productrice de renom de la ville de Jérémie.

« Par jour, je peux faire jusqu’à deux sacs de “Konparèt”. Une production qui augmente durant les périodes de grandes activités comme la fête de Saint-Louis, patron de la ville », en a-t-elle informé.

Le chef du gouvernement haïtien, Laurent Lamothe veut insuffler une autre dynamique dans ce secteur. En ce sens, il a suggéré à Madame Vincent et les autres producteurs de« Konparèt » de se regrouper en association afin de mieux exploiter les opportunités qui leur seront offertes. Vingt mille (20,000) « Konparèt » seront achetés chaque mois, par le Gouvernement à travers le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES) pour garnir les « Panye solidarite » distribués à la population dans le cadre du programme « Edep Pèp », poursuit le communiqué.

Cette dame énergique et vigoureuse a expliqué que d’autres marchandes utilisent souvent son nom pour pratiquer la vente de « Konparèt » et écouler plus facilement leurs produits, compte tenu de sa renommée. Aussi, en a-t-elle profité pour saluer le travail d’Olivia Charles (Madame Sénèque), une autre productrice très connue de la ville.

Depuis 1977, « Madame Manès » s’adonne à la production de « Konparèt ». Suite à la mort de son mari, en 1992, elle n’a fait que cette activité, non seulement pour élever ses enfants, mais aussi pour pourvoir à ses besoins quotidiens.

Le Gouvernement de la République, qui continue de faire de l’option préférentielle pour les pauvres sa priorité, renouvelle sa volonté de supporter les familles défavorisées du pays ainsi que toutes les activités qui visent à améliorer les conditions de vie du peuple haïtien, conclut le communiqué.

Par Pierre Philor SAINT-FLEUR ([email protected])

 

Réagir à cet article

About Idson Saint-Fleur

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *