Michèle D. Pierre-Louis a renouvelé que le gouvernement n’a pas les moyens cette année de faire un geste vieux de quelques années déjà, celui d’accorder un 14è mois de salaire aux employés de la fonction publique.