Home Actualités Haïti-Parlement : Les élus du 21 juin contraints de faire antichambre
Actualités - août 27, 2009

Haïti-Parlement : Les élus du 21 juin contraints de faire antichambre

La séance de validation du pouvoir des élus des sénatoriales partielles du 21 juin dernier n’a pas pu se tenir ce mercredi comme l’avait annoncé le président du Sénat, Kelly Clédor Bastien.

Aucune autre date n’a été retenue pour la tenue de cette séance qui probablement n’aura pas lieu cette semaine. Le président du Sénat affirme que tous les sénateurs seraient d’accord pour la validation du pouvoir des nouveaux élus, cependant ils ne se seraient pas accordés sur la méthode. 

Selon Kelly C. Bastien, certains de ses pairs auraient opté pour que le bureau du Sénat passe le témoin au bureau d’âge lors de la séance, alors que d’autres suggèrent d’introniser le bureau d’âge et celui-ci s’enchargera ensuite de la validation du pouvoir des nouveaux élus. 

Mais avant tout ça, une commission sénatoriale devrait se rendre dans l’Artibonite (Nord d’Haïti) pour digilenter une enquête sur les dénonciations de fraudes enregistrées lors de la journée électorale du 21 juin. 

Kelly C. Bastien indique que, pour garder l’image et la stabilité du Sénat, l’assemblée des sénateurs doit aussi tenir compte des dénonciations d’un goupe de partis politiques du département du Sud, emettent des doutes sur l’implication de sénateurs en fonctions dans les fraudes électorales      

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *