Home 5 Actualités 5 Haiti/ Santé : 127 morts, 1125 personnes contaminées dans une épidémie de chic à Petite Rivière de l’Artibonite !

Haiti/ Santé : 127 morts, 1125 personnes contaminées dans une épidémie de chic à Petite Rivière de l’Artibonite !

127 Morts, 1125 personnes contaminées, tel est le bilan d’une épidémie de Chic qui s’installe dans la commune de Petite-Rivière notamment à travers 15 localités de la sixième section communale de Médor. Les personnes atteintes de ce fléau souffrent des grosses plaies au niveau de leurs ongles, et au niveau de leur peau.

La  situation est très critique dans la région, selon Silencienne Balthazar  un agent de santé de la région qui s’est entretenu exclusivement avec une équipe  de RTV Scoop. Elle exige une intervention urgente des autorités sanitaires pour voler au secours de la population Rivartibonitienne.

photo chic 2Contrairement a ce qu’on pouvait  croire qu’elle a été éradiquée totalement  dans le pays, l’infection cutanée connue sous le nom de Chic est belle et bien  présente en Haiti.  En effet c’est dans département de l’Artibonite, dans la commune de Petite-Rivière notamment a travers 15 localités de la sixième section communale de Médor  que la Maladie s’installe depuis  très longtemps. C’est un fléau qui contamine et tue enfant adulte. Bref, personne n’est épargné.

La Maladie aurait déjà tuée plus de 125 personnes, et  plus  de 1127 autres sont déjà contaminées. Une Situation très critique et alarmante dans la mesure où c’est toute la population de la région qui est menacée,  à en croire Silencienne Balthazar.

Le chic est une maladie très présente dans les régions tropicales d’Amérique latine, d’Afrique subsaharienne et d’Asie. Elle entraîne une infection cutanée pouvant ensuite s’étendre et produire des lésions dans les tissus profonds, notamment osseux, par contiguïté. La transmission, directe, se fait par contact cutané avec une lésion infectée, le plus souvent dans l’enfance

Photo chicSilencienne Balthazar essaie d’apporter sa  modeste contribution  citoyenne en vue de soigner les malades, au risque de se faire contaminer à son tour malgré ses moyens limités. Parce que selon elle toutes les démarches effectuées au près des instances sanitaires du pays restent sans réponse.

Si rien  n’est fait pour apporter une réponse urgente face a cette situation, Le chic risque de s’étendre dans le département jusqu’a s’installer a travers tout le pays. En ce sens Silencienne  balthazar se fait passer pour la porte parole de la zone. Elle lance un cri d’alarme aux autorités de l’Etat en vue voler au secours des malades.

Par Pierre Philor SAINT-FLEUR

 

Réagir à cet article

About Idson Saint-Fleur

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *