Home Actualités Haïti-Politique : Une nouvelle coalition sur l’échiquier politique
Actualités - août 12, 2009

Haïti-Politique : Une nouvelle coalition sur l’échiquier politique

Cinq formations politiques, le RDNP, le MNP-28, l’ADRENA, l’ADEBAH et le GREH, se sont regroupés au sein  d’une coalition dénommée Alternative. Le Regroupement a été officiellement présenté  ce 11 aout 2009.

L’Alternative se propose de faire respecter le concept de Plate-forme politique en Haïti, de travailler à la réforme économique du pays et projeter une nouvelle image du pays à travers sa diplomatie, a, d’entre de jeu, déclaré le représentant de l’ADRENA, le Dr Henri Robert Sterlin, qui présentait l’objectif de l’Alternative. 

La secrétaire générale du RDNP, Mirlande Hyppolite Manigat, a estimé que, dans un contexte politique précaire, cette coalition répond à une nécessité et traduit une espérance pour le pays.

«Le pays, gangrené par des problèmes politico-sociaux et économique, est en train de couler. Face à cette triste situation, il faut qu’il y ait des interventions patriotiques soutenues par une prise de conscience », a laissé entendre Mirlande Manigat. 

Pour sa part, le dirigeant de l’Action Démocratique pour Bâtir Haïti (ADEBAH), Me René Julien, a fait savoir que cette coalition est une œuvre, jusque-là, inachevée puisque, a-t-il assuré, la porte est encore ouverte à d’autres partis politiques intéressés par cette initiative.  

Me René Julien soutient que cette Plate-forme veut offrir à la population un nouveau  projet politique visant notamment la candidature de gens qualifiés aux différents postes électifs.  

L’Alternative est une véritable Plate-forme politique créée dans un esprit de convivialité pour mettre un terme aux pratiques anciennes de fausses alliances qui n’ont pas pu résisté face aux enjeux de l’heure, a enchainé l’ancien colonel Himmler Rébu du GREH. 

Le dirigeant du GREH, l’une des formations de l’Alternative, a expliqué que ce projet est le résultat de six mois de travail, de dialogue dans le respect mutuel et dans un esprit de confiance. « C’est un engagement envers nous et envers la nation.» 

L’Alternative va faire de la loi sa boussole, seule remède capable de guérir le pays de ses maux, si l’on en croit Dejean Bélizaire du MNP-28. 

L’idée de création de cette nouvelle coalition politique était venue du CODECO qui avait lancé une invitation à une concertation à plusieurs partis politiques. Une première réunion de préparation avait eu lieu en République Dominicaine pour jeter les bases du regroupement. Le parti Respect de l’industriel haïtien, Charles Henry Backer, qui  prenait part aux premières discussions, avait désisté. 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *