Home 5 Actualités 5 Tournée du ministre Vanneur Pierre dans le Bas-Plateau central

Tournée du ministre Vanneur Pierre dans le Bas-Plateau central

Le  ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle a effectué le vendredi 11 octobre 2013 une tourné dans le Bas-Plateau central. Accompagné d’Ecclésiaste Télémaque, directeur général adjoint dudit ministère, Vanneur Pierre a procédé à la distribution de manuels scolaires, d’uniformes aux enfants, et en a profité pour s’entretenir ici et là avec les directeurs d’écoles et les enseignants.

Entre les poignées de mains, les rapides tête-à-tête avec les directeurs d’écoles et les enseignants, les échanges avec les élèves, le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle  a eu une journée très chargée, ce vendredi 11 octobre, dans le cadre d’une tournée dans le Bas-Plateau central. Deux faits fondamentaux réglaient ce déplacement : distribution de matériels scolaires, d’uniformes et observation du cadre enseignement/apprentissage. Comme deux objectifs d’un tableau de bord, ils étaient présents dans les questions et commentaires du ministre Vanneur Pierre.

A la fin de cette tournée, le ministre de l’Education nationale a livré au pool de journalistes présents l’enseignement tiré de ces observations. Primo, il a pu comprendre certains problèmes auxquels ces écoles sont confrontées et en mesurer l’ampleur par lui-même. Ces difficultés sont de plusieurs ordres. Ici, infrastructures en mauvais état ou inexistantes, cour de recréation non-aménagée ; là, beau bâti mais pas de cantine scolaire,  enfants arrivant à l’école dépourvus de manuels et autres matériels nécessaires.

A entendre, le titulaire de l’Education nationale, dans chacune de ces écoles, à un niveau ou à un autre, la nécessité d’une intervention de l’Etat s’impose. Et suivant la garantie donnée, ces interventions seront faites vu que l’éducation constitue l’un des domaines d’action prioritaire du Président Michel Martelly et du Premier ministre Laurent Salvador Lamothe. Les actions antérieures placées en dehors ou dans le cadre du Programme de Scolarisation, Universelle, Gratuite et Obligatoire(PSUGO) peuvent en témoigner, à lâché Vanneur Pierre.

Secundo, la motivation parlante des enseignants et élèves n’avait pas laissé indifférent le # 1 de l’Education nationale. En dépit de leurs conditions de vie difficile, des conditions de travail non-appropriées, rien ne semble contrarier leur joie d’être tous dans une salle de classe les uns pour enseigner, les autres pour apprendre.

A eux tous, le ministre Vanneur Pierre a expliqué que  l’une des missions du gouvernement est de promouvoir l’offre publique  de l’éducation tout en joignant à la massification la qualité. Il s’agit d’un projet déterminant à l’émergence d’une Haïti nouvelle, a-t-il indiqué. Rêve partagé par tous les patriotes. Aux enseignants, plus particulièrement, il a fait part de la nécessité de promouvoir une « éducation à la citoyenneté » dans l’idée de redonner le sens de la nation aux enfants, de susciter l’esprit d’appartenance à cette terre.

Au cours de cette tournée, le ministre et les autres membres de la délégation ont visité, entre autres établissements scolaires, l’Ecole nationale de Domond-Péligre, l’Ecole communautaire Bon Berger de Domond(les deux situées dans la troisième section Desbayes, commune de Boucan-Carré), le Lycée Salnave Zamor, l’Ecole nationale Saint-Gabriel et l’Ecole nationale Toussaint Louverture de Lascahobas(les trois situés dans la ville de Lascahobas), l’Ecole communautaire Bon Samaritain de Loncy, dans la première section Petit-Fonds de la commune Lascahobas. Lors de ce déplacement, Vanneur Pierre s’était également rendu dans des écoles à Saut-d’Eau, à Mirebalais.


Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Taxe de $ 186 imposée aux Haïtiens de la diaspora, Stéphanie Auguste précise

La ministre des Haïtiens vivant à l’étranger tente de dégonfler ce qu’elle appelle une rumeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *