Home 5 Actualités 5 La Fédération Haïtienne de Football proteste et écrit à la Concacaf

La Fédération Haïtienne de Football proteste et écrit à la Concacaf

Dans une note de protestation en date du mardi 16 juillet 2013, la Fédération haïtienne de football a écrit le président de la Confédération d’Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes de Football (Concacaf), Jeffrey Webb pour attirer son attention sur la prestation médiocre de l’arbitre du Porto-Rico, Javier Santos qui avait inventé un penalty qualifiant ainsi le Salvador au détriment d’Haïti.

HAITI vs SALVADOR

LA FEDERATION HAITIENNE DE FOOTBALL EXIGE UNE ENQUETE ET DES SANCTIONS !

Monsieur Jeffrey WEBB Président de la CONCACAF New York, USA

Monsieur le Président,

Encore une fois Haïti est OBLIGÉE de laisser une compétition importante sur de graves erreurs d’arbitrage ce qui nous porte à nous poser bien des questions.

En novembre 2011, en éliminatoires de la Coupe du monde BRESIL 2014, à St JHONS, ANTIGUA, la sélection d’Haïti est massacrée par un trio hondurien et est sortie de la Coupe du monde dans un match qu’elle dominait.

A cette époque, nous avions officiellement protesté auprès de la FIFA & CONCACAF mais sans résultat. En février dernier, à Puebla, en éliminatoires de la Coupe du monde U-20, l’équipe d’Haïti est encore victime d’erreur grave face aux USA en étant victime d’un faux penalty à la 1ère minute de jeu.

Ce lundi 15 Juillet à Houston et sous vos yeux, Monsieur le Président, contre El Salvador, ce fut encore plus flagrant et scandaleux ; alors que l’arbitre venait “d’ignorer” un penalty flagrant sur l’avant centre d’Haïti, à la minute suivante, l’arbitre a inventé un penalty qui a causé l’élimination d’Haïti alors que les images diffusées toute la nuit dans le monde entier montrent que si faute il y en avait, c’est l’attaquant adverse qui l’a commise en tirant par le maillot le milieu Jean Marc Alexandre.

Au moment où la FIFA ET la CONCACAF déploient de gros efforts pour rendre le JEU PROPRE, de telles injustices sont inacceptables et ne doivent pas rester impunies car elles détruisent le jeu en coupant l’élan des joueurs et des animateurs de foot.

Aux yeux du monde, et pour nos supporters, c’est révoltant et il importe de sévir contre ces officiels qui ternissent l’éclat d’une compétition jusque la exemplaire.

Pire, Cette fois, en raison de la grande visibilité dont bénéficie la Gold Cup, le monde entier a vu ce scandale qui causé la disqualification de notre équipe nationale et privé notre pays de plusieurs mois de travail et de sacrifices.

Tous les efforts que notre Fédération déploie dans un contexte difficile sont ainsi détruits systématiquement par ces arbitres qui se sont déchaînés contre Haïti avec acharnement au point de susciter des interrogations qu’il faut éclaircir ” pour le bien du jeu”.

La répétition de tels scandales contre l’équipe d’Haïti nous porte à nous demander si nous sommes devenus indésirables dans la région et nous vous demandons d’ouvrir une enquête particulièrement sur ce scandale de ce lundi 15 Juillet.

C’est d’autant plus important tant pour nous que pour l’image et la crédibilité de la compétition et de la CONCACAF qu’au niveau mondial, Monsieur le Président vous vous êtes investi de la noble mission de lutter contre toute forme de discrimination par la FIFA; ce qui s’est passé ce lundi soir nous porte à penser que nous étions devenus l’équipe à abattre.

La FHF demande qu’une investigation profonde soit ouverte depuis le choix de ces arbitres jusqu’à leur motivation éventuelle particulièrement les raisons qui les ont poussés à inventer des fautes inexistantes dès l’entame de la 2ème mi?temps du match.

Il y va de la crédibilité du jeu dans notre région et de cette lutte contre les dérives qui détruisent le jeu et qui sont le sens de la mission que vous vous êtes fixée lorsque, nous vous avons investi de notre confiance.

Qu’avons nous fait pour être chassés si injustement d’une si belle compétition nous, HAITIENS, qui faisons tant d’efforts et de sacrifices pour défendre le jeu propre.

La FHF vous fait confiance pour apporter une correction et rendre justice à notre Association frustrée et scandaleusement spoliée.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *