Home 5 Actualités 5 Les dirigeants font de Péligre un vrai prédateur !

Les dirigeants font de Péligre un vrai prédateur !

La troisième section communale de Boucan-carré où est situé Péligre est en proie à de sérieuses difficultés. Mis à part, le dessèchement graduel du fleuve Artibonite, les habitants de cette localité  vivent dans une insécurité alimentaire sans précédent. Ils ne bénéficient d’aucun système d’assistance sociale. Considérée comme une destination touristique à cause du barrage hydroélectrique, cette localité est dépourvue  d’infrastructures à tous les niveaux (sanitaire, scolaire, sportive entre autres).

Jean Elie, responsable de l’Association des Jeunes de Peligre dénonce le mépris des autorités à leur endroit.  Il invite à cet égard le Président de la République, Michel Joseph Martelly à endosser  ses responsabilités. Pour sa part, le député de Lascahobas, Marckentz Sigué a fait savoir qu’un  ensemble de projets est en cours d’exécution en vue d’améliorer les conditions matérielles d’existence des  populations concernées.

Concernant la baisse du niveau de l’eau dans le fleuve, les techniciens rencontrés sur les lieux sont unanimes à reconnaitre que la situation est pour le moins inquiétante. Ces derniers  brandissent la période sécheresse pour expliquer cet état de fait. Cependant, c’est pour la première fois depuis 17 ans que pareil phénomène se produit, fait remarquer l’ingénieur Pierre André Vellard, chef d’exploitation à la  centrale de Péligre.  Il faut ajouter que sur demande des experts français, une intervention avait été faite sur le barrage pour  faciliter la réalisation de certains travaux. C’est  peut être une erreur de la part de ces experts étrangers que personne n’ose dénoncer. Voilà pourquoi on assiste à un assèchement considérable du plus grand fleuve d’Haïti,  reconnait-on à l’unanimité.

Peut –on donc s’attendre à une  certaine amélioration de la situation ? Tout semble dépendre de la nature ,  de l’avis des techniciens. Certes, la saison cyclonique s’approche mais si la pluie ne tombe pas en amont, ce sera peine perdue, avancent –ils.

La Centrale Hydroélectrique de Péligre doit être réhabilitée au cours des trois prochaines années, selon des sources concordantes. Et c’est une firme française qui est chargée d’exécuter ce projet estimé à environ 40 millions de dollars américains. Le rationnement du courant électrique constaté ces derniers jours dans le pays  peut s’expliquer par le fonctionnement  anormal de l’usine où deux des trois turbines sont tombées en panne depuis des lustres. La capacité  de production est passée de 56 mégawatts  à 9 mégawatts.

A rappeler  que sous l’administration de René Préval, un projet de loi réprimant le vol du courant électrique avait  été  mis en discussion au niveau du parlement. Ce projet de loi qui n’avait pas eu l’aval des députés et sénateurs dort tranquillement dans les tiroirs de l’exécutif.

Réagir à cet article

About Scoop FM 107.7

Scoop FM 107.7

Check Also

Le département d’État recommande l’arrêt du TPS…

Plus de 300 000 ressortissants de pays de l’Amérique centrale et d’Haïti, bénéficiaires du TPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *